Quand les artistes pètent les plombs sur scène

  • info
  • photos
Chargement en cours
Green Day et la minute destroy
Green Day et la minute destroy
"Je suis là depuis 1988, je ne suis pas un putain de Justin Bieber ! Et vous ne me laissez plus qu'une putain de minute pour jouer ! C'est une putain de blague !" C'est vrai, ce jour de 2012, le chanteur de Green Day, Billie Joe Armstrong, a un peu abusé du mot "fuck". La raison de sa colère ? Il n'a tout simplement pas apprécié que les organisateurs du festival iHeartRadio lui demandent d'abréger sa prestation pour laisser la place à Usher. Après avoir insulté la régie, le chanteur a fracassé sa guitare au sol et lui a brandi un doigt d'honneur en déclarant "la voilà ta minute". Deux jours plus tard, il entrait en cure de désintox. Billie Joe Armstrong de Green Day lors des MTV Europe Music Awards à Rotterdam, le 6 novembre 2016.
7/10
Sébastien Jenvrin

Les commentaires sont désactivés pour cette page.