Ces tubes accusés de plagiat

  • info
  • photos
Chargement en cours
"Bitter Sweet Symphony", de The Verve
"Bitter Sweet Symphony", de The Verve
Parfois, les artistes accusés de plagiat sont les victimes. En 1997, The Verve émergeait de l'anonymat avec Bitter Sweet Symphony. Un tube britpop basé sur un sample d'une reprise symphonique de The Last Time des Rolling Stones par le Andrew Oldham Orchestra (un projet du manager des Stones). En échange de ce sample autorisé, The Verve devait partager 50% des droits de son single avec le label ABKCO Records (propriétaire du catalogue des Stones). Devant le succès du titre, le manager des Stones a finalement changé d'avis en menaçant The Verve de poursuites en justice s'il ne bénéficiait pas de 100% des droits de la chanson. Résultat : Oldham s'est rempli les poches en vendant la chanson à diverses campagnes de pub, contre le gré de la formation britpop dépossédée de son tube. The Verve sur une plage espagnole, à la fin des années 1990.
5/10
Sébastien Jenvrin

Les commentaires sont désactivés pour cette page.