10 morceaux mémorables signés Barbara

  • info
  • photos
Chargement en cours
L'Aigle noir (1961)
L'Aigle noir (1961)
Conte enfantin ou rêve fantastique, le monde n'a découvert le lourd sens de cette chanson, devenue un classique de la variété française, qu'après sa mort en 1997. Sa biographie est publiée et ses révélations laissent le public sans voix. Barbara a été victime d'inceste. L'aigle noir, c'est son père et la menace constante qu'il représente comme le témoignent ces deux lignes censurées par l'interprète elle-même : "J'avais froid il ne me restait rien / L'oiseau m'avait laissée seule avec mon chagrin." Une mélodie merveilleuse pour un texte des plus dramatiques. Barbara dans les studios de RTL à Paris, le 1er décembre 1967.
1/10
Elodie Falco

Les commentaires sont désactivés pour cette page.