10 chansons qui comportent une faute dans leurs paroles

  • info
  • photos
Chargement en cours
Renaud : "Dès que le vent soufflera" les fautes seront là
Renaud : "Dès que le vent soufflera" les fautes seront là
C'est probablement l'une des erreurs les plus célèbres de la chanson française. Heureusement, elle est totalement volontaire. Dans son tube Dès que le vent soufflera paru en 1984 Renaud s'amuse avec la conjugaison pour une histoire de rime : "Dès que le vent soufflera, je repartira / Dès que les vents tourneront, nous nous en allerons", lançait-il. Évidemment il aurait mieux valu chanter "je repartirai" et "nous nous en irons". Renaud lors de la Fête de l'Humanité à la Courneuve, le 17 septembre 2017.
1/10
Fabien Gallet

Les commentaires sont désactivés pour cette page.

 
9 commentaires - 10 chansons qui comportent une faute dans leurs paroles
  • avatar
    les100ciels -

    Et si on parlait des fautes d'orthographes et de discours des politiciens et autres...

  • avatar
    Lemalentendant -

    On ne va tout de même pas comparer Renaud à Hugo...Même si phonétiquement ça rime...

  • avatar
    Lemalentendant -

    On ne va tout de même pas comparer Renaud à Hugo...Même si phonétiquement ça rime...

  • avatar
    jocap -

    je n'aime pas du tout Renaud, mais ses fantaisies grammaticales sont l'oeuvre d'un poète et doivent être respectées en tant que telles.

    Rappelez vous Hugo qui inventait des villes: "tout résonnait dans Ur et dans Jérimadeh" (Ur a bien existé, mais l'autre permettait simplement de rimer ...)

    avatar
    bla_blabla -

    le vers de Hugo est '"tout REPOSAIT dans Ur et dans Jérimadeth"
    (Jérimadeth = j'ai rime à dait , pour rimer avec "se demandait") :
    ....
    Tout reposait dans Ur et dans Jérimadeth
    Les astres émaillaient le ciel profond et sombre.
    Le croissant fin et clair, parmi ces fleurs de l'ombre
    Brillait à l'occident, et Ruth se demandait
    ...

  • avatar
    jocap -

    je n'aime pas du tout Renaud, mais ses fantaisies grammaticales sont l'oeuvre d'un poète et doivent être respectées en tant que telles.

    Rappelez vous Hugo qui inventait des villes: "tout résonnait dans Ur et dans Jérimadeh" (Ur a bien existé, mais l'autre permettait simplement de rimer ...)