Zazie : "Nous continuerons de rêver ensemble"

Zazie : "Nous continuerons de rêver ensemble"©Abaca
A lire aussi

Marie Ponchel, publié le 20 novembre

Après Julien Doré, Grand Corps Malade et une poignée d'autres artistes, la chanteuse française a dédié, jeudi 19 novembre, un post Facebook aux victimes des attentats perpétrés il y a une semaine à Paris et Saint-Denis.

À fleur de peau, Zazie, touchée de près par les évènements dans lesquels deux employés de Mercury - son label depuis son troisième album Made in love (1998) - ont perdu la vie, a tenu à exprimer sa "profonde tristesse" et sa "grande tendresse" à l'encontre de l'ensemble des personnes impactées par les attentats parisiens.

À l'instar du slameur Grand Corps Malade, l'interprète de Discold a axé son message sur l'espoir et le vivre ensemble : "Nous continuerons de vivre ensemble, nous continuerons de nous réunir en terrasse, nous continuerons de faire des concerts" a-t-elle confié.

Au fil de son post, l'auteur-compositrice-interprète se remémore ses passages dans la salle mythique du Bataclan, citant ses propres tournées et les fois où elle a eu l'occasion d'y chanter pour l'association Sol En Si : "En première page du programme de mes concerts de 2003, lors de mon 'squatt' au Bataclan, était écrite cette phrase de Jacques Brel : 'J'aime que les hommes se groupent, se réunissent, aient autre chose qu'un ennemi commun, qu'ils aient un rêve commun'" se souvient-elle. La chanteuse a d'ailleurs épinglée cette citation du chanteur belge au-dessous de son message.

Les concerts, le Bataclan, Jacques Brel... la musique, qu'elle définit comme une "langue vivante, vibrante et vivace", est très présente dans ce message fédérateur. Zazie, âgée de 51 ans, termine même sa tirade par un clin d'oeil à son dernier album, Encore heureux, sorti le 30 octobre dernier : "Nous continuerons de rêver ensemble et de lutter contre l'obscurantisme, pour nous, pour tous ceux qu'on aime, pour nos enfants... Encore heureux !" s'est-elle exclamée. L'artiste nous a d'ailleurs récemment confié que le titre de cet album renvoyait à "ces petits moments épicuriens (boire des coups, fumer une cigarette ou injecter un peu de poésie) que l'on chope au vol".

Comme beaucoup d'autres, Zazie continuera de monter sur scène, de semer la zizanie et d'envoyer valser ceux qui l'empêcheront d'exprimer sa liberté.

 
0 commentaire - Zazie : "Nous continuerons de rêver ensemble"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]