Yannick Noah n'a aucun regret quant à son dernier single

Yannick Noah n'a aucun regret quant à son dernier single

Le chanteur ne regrette pas ses prises de position politiques et surtout pas son dernier single, "Ma Colère", qui a suscité de vives réactions au Front National.

A lire aussi

publié le 20 novembre

Le chanteur ne regrette pas ses prises de position politiques et surtout pas son dernier single, "Ma Colère", qui a suscité de vives réactions au Front National.

Non, il ne regrette rien. Yannick Noah n'a pas l'intention de changer son fusil d'épaule : il est engagé et il le restera. C'est, en substance, ce qu'il a déclaré lors d'une interview accordée à la station de radio RTL : "Comment voulez-vous que je regrette d'avoir chanté 'Ma colère' ? 'Ma Colère' n'est pas un disque, c'est un cri du coeur. Mon père est noir. Ma mère est blanche. Rassembler, c'est mon destin. Je pense que j'ai dû faire quelques boulettes, prendre des positions qui n'ont pas forcément été entendues ou comprises. Après, tu gardes la patate, tu essaies de garder le soleil à l'intérieur ! Quand on commence une carrière comme c'est le cas pour moi, arrivant du sport, il y a une espèce de timidité. On va vers ce qu'il y a de plus évident. C'était plus naturel pour moi d'aller vers la joie, la danse, l'humour, la couleur... mais avec le temps, je pense avoir fait le tour de tout cela, personnellement et artistiquement. Et tout d'un coup, le courage et l'envie de faire des choses plus ancrées en moi. Je ne fais pas partie de ceux qui aujourd'hui mettent leur haine au service de l'homophobie et du rejet de l'autre. Je fais partie de l'autre équipe."

Récemment, Yannick Noah expliquait lors d'une interview accordée à TF1 : "Être la bête noire du FN, c'est plutôt un honneur. J'en suis fier ! Je suis fier des réactions des gens que je représente. À aucun moment je n'ai pensé qu'une chanson allait changer le cours des élections. Quand j'étais capitaine de l'Équipe de France, quand on a gagné Roland Garros en 1991, Jean-Marie Le Pen a fait une déclaration à la con. Parce que j'avais une boucle d'oreille 'peace and love'. Quoi qu'il arrive, quoi que je fasse, de toute façon je serais leur cible. Ils ne me font pas peur. Ce n'est pas parce qu'ils aboient que je vais arrêter d'exister."

 
0 commentaire - Yannick Noah n'a aucun regret quant à son dernier single
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]