Yael Naim, émue aux larmes par une critique de "Older"

Yael Naim, émue aux larmes par une critique de "Older"©DR
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 19 mars

Invitée sur le plateau de l'émission Au Field de la nuit, sur TF1, la chanteuse franco-israélienne a reçu des éloges pour son nouvel album, Older.

Lundi 16 mars, Yael Naim venait présenter son tout dernier opus sur le plateau d'Au Field de la nuit. Intitulé Older, ce quatrième album studio paraissait le même jour. L'occasion pour la chroniqueuse Sandra Freeman de dire tout le bien qu'elle pense de ce disque actuellement promu par le single Dream In My Head. À l'écoute d'un court extrait dudit morceau sur le plateau, la journaliste s'exclame : "C'est tellement sublime que ça me donne presque envie de pleurer rien que d'entendre quelques mesures... et tout l'album est d'une beauté absolue". Le ton est donné et ce n'est que le début d'une pluie d'éloges pour la chanteuse. "J'ai l'impression que vous avez réussi à aller encore plus loin tout en gardant la pureté que vous aviez en vous et que vous nous offrez depuis le tout début. Mais, en plus, avec une expérience, portée par une générosité, une maîtrise musicale... Je ne sais pas pourquoi je me permets de dire ça, mais je suis persuadée qu'un album comme celui-là va rester dans l'histoire", a-t-elle poursuivi, provoquant des larmes sur le visage de Yael Naim.

"Merci, ça me touche beaucoup", a répondu l'intéressée avec beaucoup d'émotion dans la voix, en évoquant le travail accompli avec son complice David Donatien, avec qui elle travaille depuis maintenant dix ans. La chanteuse a expliqué le contexte particulier dans lequel cet album a émergé, expliquant son émotion. "Pendant cette période, j'ai vécu la disparition de ma grand-mère, qui m'a beaucoup marquée, surtout avec le recul. Et le deuxième événement, c'est la venue au monde d'un être humain, ma fille", a-t-elle confié encore émue. En retour, elle est parvenue à soutirer quelques larmes à Sandra Freeman, qui a réitéré ses compliments sur l'album Older.

Yael Naim en a également profité pour apporter un éclairage sur la pochette, représentant son visage et la moitié de celui d'un hibou. Un animal symbole de mort et de clairvoyance, qui sait voir les choses avec recul. Older est disponible depuis le 16 mars.

 
0 commentaire - Yael Naim, émue aux larmes par une critique de "Older"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]