Women's March : Madonna, Rihanna, Alicia Keys réunies pour les droits des femmes

Women's March : Madonna, Rihanna, Alicia Keys réunies pour les droits des femmes©Hahn Lionel/ABACA USA, Abaca
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 23 janvier

Le lendemain de l'investiture de Donald Trump, des milliers de participants, dont de grandes stars de la chansons, se sont rassemblés aux quatre coins des États-Unis afin de manifester pour le droit des femmes.

Après les concerts anti-Donald Trump (dont une réunion d'Audioslave inédite, la première en 12 ans), c'était au tour des femmes d'exprimer leur colère au 45e président des États-Unis. Le lendemain de la cérémonie officielle d'investiture, elles se sont rassemblées dans les rues de New York, Chicago, Los Angeles et bien évidemment Washington D.C., face au Capitole, pour élever leurs voix contre le "pussy grabber" ("l'attrapeur de chatte"). Parmi elles, une pluie de stars s'est jointe à la manifestation :Miley Cyrus, Rihanna, Cher, Katy Perry, Michael Stipe de REM, Billy Joe Armstrong de Green Day ou bien encore Madonna et Alicia Keys, dont les discours poignants ont fait le tour des réseaux sociaux.

Madonna, porte-parole féministe

"Ensemble, nous élevons nos voix en tant que mères, artistes et activistes. En tant que citoyens du monde nous pouvons faire en sorte que nos voix soient entendues et sensibiliser les autres sur des actions et des changements positifs réellement importants", avait écrit Beyoncé sur Facebook quelques jours avant la marche. Le message a été entendu : près de 2,9 millions de manifestants se sont réunis, samedi 21 janvier, dans les rues des grandes villes américaines pour la "Women's March".

Fervente défenseuse des droits des femmes, Madonna ne s'est pas fait prier pour monter sur scène et délivrer un message combatif, qualifiant la manifestation de "révolution de l'amour", de "rébellion" et de "refus en tant que femmes d'accepter cette nouvelle ère de tyrannie". Coiffée d'un "pussy hat" noir (un bonne avec des oreilles de chat, ndlr) la chanteuse a mis en garde les foules contre la menace du gouvernement Trump, qui va à l'encontre de la "dignité des femmes".

"Nous ne reculerons pas"

Présente elle aussi, Alicia Keys a préféré réaliser une performance en clamant un texte aux accents révolutionnaires. "Notre potentiel est infini, nous nous soulevons ! (...) Nous voulons le meilleur pour tous les Américains : pas de haine, pas de bigoterie, pas de registre des musulmans !", a-t-elle lancé avant de faire scander plusieurs à la foule "Nous ne reculerons pas !", et de terminer sur quelques paroles de son tube Girl On Fire.

Féministe convaincue, Taylor Swift, elle n'a pas pris la peine de se déplacer, préférant simplement tweeter son "amour" et son "respect" à tous les marcheurs, au grand dam de ses fans qui se sont retournés contre elle sur les réseaux sociaux. "C'est vraiment des conneries. Tu n'as pas à choisir quand le féminisme est à ton avantage", a écrit @SOLONIALLRISE tandis que @Jordanrosstv lui a reproché son manque d'investissement pendant la campagne présidentielle. "Mais où étais tu pendant toute l'élection ?", a-t-il posté. Certainement en train de préparer son sixième album, dû pour cette année.

 
0 commentaire - Women's March : Madonna, Rihanna, Alicia Keys réunies pour les droits des femmes
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]