"Vulnicura" : le Björk nouveau est arrivé

"Vulnicura" : le Björk nouveau est arrivé©DR
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 16 mars

Il a fuité sur Internet il y a deux mois, mais c'est bel et bien ce lundi 16 mars que sort Vulnicura, le neuvième album de la chanteuse islandaise.

Ne le cherchez pas sur les sites d'écoute de musique à la demande, vous ne le trouverez pas. Et pour cause, Björk a estimé que "ça ne [lui semblait] pas correct" de diffuser gratuitement sa musique et que cela était un manque de respect pour son art. Alors, ceux qui ne l'ont pas téléchargé sur iTunes en janvier dernier - date de sortie numérique avancée en réaction au piratage de l'album sur Internet - pourront toujours se le procurer chez le disquaire du coin dès ce lundi 16 mars. Loin des expérimentations sonores de son prédécesseur - Biophilia (2011) -, Vulnicura évoque sa douloureuse rupture amoureuse avec l'artiste contemporain Matthew Barney. Dans une longue interview accordée au site Pitchfork, l'Islandaise avait confié : "Quand j'ai fait cet album - tout s'est effondré. Je n'avais plus rien. Ça a été l'expérience la plus douloureuse de toute ma vie. La seule façon dont j'ai pu la gérer a été d'écrire, de composer, de jouer des cordes".

Qualifiée par la chanteuse de "journal intime", Vulnicura contient neuf titres, dont le premier single Stonemilker, dévoilé le mois dernier. Une rêverie électronique, un déluge de cordes et la voix de la diva caractérisent ce morceau de sept minutes, qui ne devrait pas trouver sa place sur les ondes. Tout comme Lionsong, autre épopée électro-lyrique, dont la chanteuse dévoilait le clip jeudi 12 mars. La vidéo montre la musicienne engoncée dans une combinaison en latex noir ornée de plumes de paon, évoluant dans un univers futuriste et épuré. Une esthétique singulière qui n'étonnera pas les fans de l'Islandaise, lesquels pourront apprécier tout l'univers visuel à l'occasion de l'exposition qui se tient actuellement au Museum of Modern Art (MoMA) de New York.

La version physique de Vulnicura se décline en deux versions : une simple et une deluxe, avec des visuels alternatifs, dont une photo qui a étonné il y a quelques jours montrant l'artiste avec une sorte de vagin sur la poitrine.

 
0 commentaire - "Vulnicura" : le Björk nouveau est arrivé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]