Victoire de Trump : le monde de la musique sous le choc

Victoire de Trump : le monde de la musique sous le choc©Douliery Olivier, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 9 novembre

Majoritairement contre le candidat républicain, les artistes américains ont exprimé leur désarroi et leur colère à l'annonce des résultats de l'élection présidentielle.

Ce mercredi 9 novembre 2016, de nombreux démocrates et sympathisants se sont réveillés avec la gueule de bois après la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine. Parmi ceux-là, une grande majorité d'artistes, qui a déjà eu l'occasion d'exprimer leur dégoût vis-à-vis du candidat républicain, semblent atterrés à en juger leur réaction sur les réseaux sociaux.

Une prière pour sauver l'Amérique ?

Lundi 7 novembre, veille de l'élection présidentielle américaine, Lady Gaga donnait de la voix pour Hillary Clinton lors d'un ultime meeting de la candidate démocrate à Philadelphie, déclarant : "Nous voulons que vous vous leviez et fassiez partie de l'histoire". Ce mercredi matin, alors que les premiers résultats annonçaient une avancée inéluctable du candidat Trump vers la Maison Blanche, l'interprète de Perfect Illusion tweetait son désespoir : "Say a prayer America". Comme si prier pouvait faire basculer les résultats du scrutin... Du côté de Katy Perry, la plus fervente supportrice d'Hillary Clinton depuis le début de la campagne, c'est la tristesse qui l'emportait dans un premier temps : "Gonna cry my false eye lashes off tonight" ("Mes faux cils sont en pleurs ce soir"). Avant d'appeler à résister contre la haine, écrivant une série de tweets courts tels que "The revolution is coming" ("La révolution approche"), "Rise up" ("Levez-vous", en référence à son dernier single), "Power to the People" ("Pouvoir au peuple").

Donald Trump comparé à Hitler

Bien connu pour ses engagements à gauche, le rappeur Chuck D du groupe Public Enemy a exprimé sa colère en tweetant : "Hitler is real". De son côté, la chanteuse Janelle Monáe a écrit sur Twitter en pointant du doigt ceux qui ont voté Trump : "J'ai honte de vous là, maintenant. Honte". Pour Cher, "le monde ne sera plus jamais comme avant", l'interprète de Believe se disant "triste pour la jeunesse".

Snoop Dogg, bien à l'ouest

Très peu emballé par la présidentielle américaine, le rappeur Snoop Dogg a quand même fait le déplacement dans un bureau de vote... pour mettre un bulletin nul dans l'urne, comme il le révèle sur son compte Instagram. Le Californien a posté une photo de son bulletin sur lequel il a gribouillé le nom de l'activiste Louis Farrakhan. Dans le même temps sur Twitter, le rappeur s'est félicité que son État, la Californie - où Clinton a battu Trump -, ait légalisé l'usage récréatif de la marijuana. Une bien maigre consolation.

 
0 commentaire - Victoire de Trump : le monde de la musique sous le choc
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]