Vexé par une vanne de Charles Aznavour, Michel Polnareff riposte

Vexé par une vanne de Charles Aznavour, Michel Polnareff riposte©Efe, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 23 décembre

En concert ce mercredi 21 décembre au Palais des Sports de Paris, Aznavour a lancé une pique à Michel Polnareff, qui lui répondu sèchement sur les réseaux sociaux.

À bientôt 93 ans, Charles Aznavour n'en finit pas de ravir ses fans sur scène, livrant pour les fêtes de fin d'année trois concerts exceptionnels au Palais des Sports de Paris, les 21, 26 et 28 décembre. Sur scène ce mercredi, l'homme aux 1 400 chansons a fait le show pendant plus de deux heures, malgré une petite grippe. Évoquant sa voix enrouée, le chanteur a fait allusion à l'affaire Polnareff et la polémique sur l'état de santé de ce dernier suite à l'annulation des deux derniers concerts de sa tournée.

Quand Aznavour vanne gentiment Polnareff

Alors qu'il se produisait sur scène depuis une petite heure, Charles Aznavour, grippé, a fait allusion à son confrère : "Je ne vais pas m'excuser d'avoir cette voix-là. Moi, je ne vais pas annuler pour des histoires d'assurance... Et de toute façon vous n'êtes pas là pour m'entendre chanter mais pour entendre des textes. Eh là, vous allez voir !" Un clin d'oeil évident au conflit qui oppose le producteur Gilbert Coullier à Michel Polnareff et son médecin, faisant suite à l'annulation du concert du chanteur prévu le 2 décembre à la Salle Pleyel.

La réponse cinglante de Polnareff

Reporté par des journalistes présents au Palais des Sports, la vanne de Charles Aznavour n'a pas visiblement pas plu à Michel Polnareff. Sur Facebook et Twitter, l'interprète de Goodbye Marylou a répondu sèchement à son confrère. "J'ai la plus profonde admiration et amitié pour Charles", écrit-il sur les réseaux sociaux, "Mais je dois reconnaître que sa connaissance médicale est nettement en dessous du niveau de son grand talent. Comparer une grippe avec une embolie pulmonaire bilatérale ? Peut-être devrais-je lui faire parvenir mon dossier médical ? Devra-t-il, à l'image de la promesse de Mr Coullier, me présenter devant l'évidence une 'amende honorable' ?"

Malade ou escroc ?

Dimanche 18 décembre, le JDD révélait de nouveaux éléments dans la désormais célèbre "affaire Polnareff". Selon l'hebdomadaire, l'artiste de 72 ans aurait été aperçu en train de boire du champagne au bar du Trianon Palace à Versailles. La veille, il était encore hospitalisé pour une "embolie pulmonaire" qui a bien failli lui coûter la vie, selon son médecin le Dr. Philippe Siou. Un état de santé alarmant auquel n'a jamais cru le producteur de spectacles Gilbert Coullier, qui reproche à Polnareff d'avoir été hospitalisé pour légitimer l'annulation des deux derniers concerts de sa tournée.

 
26 commentaires - Vexé par une vanne de Charles Aznavour, Michel Polnareff riposte
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]