Véronique Sanson : "Je n'aime pas tellement l'époque dans laquelle on vit"

Véronique Sanson : "Je n'aime pas tellement l'époque dans laquelle on vit"©Berzane Nasser, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 9 novembre

Invitée sur le plateau de Quotidien mardi 8 novembre sur TMC, l'interprète de Vancouver a évoqué l'Amérique d'aujourd'hui, sa carrière et l'époque actuelle.

Forte d'un nouvel album intitulé "Dignes, dingues, donc" paru vendredi 4 novembre, Véronique Sanson était l'invitée de Quotidien, ce mardi sur TMC. L'occasion pour la chanteuse de présenter son quinzième album studio, mais aussi de revenir sur sa carrière et d'évoquer notamment sa fructueuse période américaine, durant les années 1970.

Pas étonnée par l'Amérique d'aujourd'hui

Le hasard faisant bien les choses, l'émission de Yann Barthès était une spéciale Amérique, à l'heure de l'élection présidentielle. L'occasion pour Véronique Sanson de rappeler qu'elle a vécu onze ans aux États-Unis pendant les années 1970, au Colorado, à Hawaii et en Californie. Une époque où l'Amérique faisait encore rêver, contrairement à aujourd'hui. "Quand on va aux États-Unis aujourd'hui, on voit énormément de pauvreté. (Les Américains) ont un système de sécurité sociale qui n'existe pas. Si vous êtes malade et que vous n'avez pas d'argent, vous mourez", a déclaré la chanteuse sur le plateau de TMC.

Une époque liberticide

Dans son nouvel essai, Véronique Sanson brasse plusieurs thèmes, "l'amour, votre mère, les femmes battues, une poule sauvée des eaux, des conseils de séduction, les Cathos", annonce Yann Barthès. "Non, la chanson Dignes, dingues, donc n'est pas sur les Cathos", rectifie la chanteuse, "c'est toutes ces religions un peu liberticides où il y a toujours une punition au bout, une menace (...) Je ne suis pas fan de religion, à part le bouddhisme, qui est plutôt un état d'âme (...) Je crois en quelque chose, mais je n'ai pas besoin d'aller dans une maison spéciale pour me recueillir."

Est-ce que Véronique Sanson aime l'époque dans laquelle on vit ? "Pas tellement", répond la chanteuse sur TMC. "Parce que je trouve qu'on rit moins. Les niveaux intellectuels dans les médias sont un peu plus bas. Je trouve qu'il y a moins de liberté et moins de création, de fantaisie, de folie. J'ai l'impression que les gens ont toujours peur de quelque chose."

 
0 commentaire - Véronique Sanson : "Je n'aime pas tellement l'époque dans laquelle on vit"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]