Une journaliste dénonce l'attitude sexiste de Miles Kane lors d'une interview

Une journaliste dénonce l'attitude sexiste de Miles Kane lors d'une interview©Gaelle Beri, Getty Images
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 10 mars

Dans son article sur le prochain album des Last Shadow Puppets, la journaliste Rachel Brodsky raconte comment, au détour d'une simple question, elle a été victime de sexisme ordinaire... par le chanteur Miles Kane.

Rachel Brodsky du site musical Spin se souviendra longtemps de son interview des Last Shadow Puppets. Invitée à rencontrer Alex Turner et Miles Kane à l'occasion de la sortie de leur deuxième album, Everything You Come To Expect, la journaliste était loin de se douter qu'un entretien professionnel allait se transformer en un moment de gêne intense. Visiblement fatigués de leur marathon promo et surmenés, les deux compères se sont complètement lâchés pendant l'interview de Rachel Brodsky, qui raconte dans son article le comportement inapproprié des chanteurs, et en particulier de Miles Kane.

Après un entretien laborieux au cours duquel elle n'aura pu tirer que des banalités sur l'album, Brodsky tente d'engager la conversation sur d'autres sujets. "Alors, qu'avez-vous d'autre de prévu aujourd'hui ?", demande la journaliste machinalement. "Tu veux monter ?" balance alors Kane, captant au même moment l'attention de l'attachée de presse présente dans la salle : "Je t'avais prévenu quand tu es arrivée qu'ils étaient en roue libre" affirme-t-elle, essayant de camoufler la réponse déplacée du chanteur. "Je plaisante, je plaisante" glousse Miles Kane dans son coin. Une interview chaotique tout du long, qui s'est même terminée avec un baiser volé, à la grande surprise de la journaliste. "Turner me donne une bonne poignée de main. Quand je me tourne vers Kane, il me tire d'un coup sec pour me faire un baiser pas vraiment consensuel sur la joue" ajoute-t-elle, encore choquée.

Fatiguée du harcèlement quasi-quotidien des femmes dans le milieu de la musique (à l'instar de Beth Consentino de Best Coast qui avait écrit toute une tribune à ce sujet), Rachel Brodsky se demande à la fin de son article : "Est-ce normal que l'on me demande de monter dans la chambre d'un musicien, même pour rire ? Ou de se faire embrasser sur la joue, (...) et d'être constamment dévisagée ? Même si (Miles Kane) est totalement inoffensif (et je suis sûre qu'il l'est), est-ce le genre de chose que je devrais laisser passer dans l'intérêt de mon travail ?"

Depuis, la journaliste a reçu des excuses du chanteur. Un message apprécié, mais qui lui laisse un goût amer dans la bouche : "Je me suis sentie traitée comme un objet. A la place d'excuses j'aimerais un peu plus de professionnalisme envers les femmes dans l'industrie de la musique" conclut-elle. Hasard du calendrier, le groupe dévoilait aujourd'hui un nouveau morceau, Everything You've Come To Expect.

 
0 commentaire - Une journaliste dénonce l'attitude sexiste de Miles Kane lors d'une interview
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]