Une cérémonie des Brit Awards mi-américaine, mi-britannique

Une cérémonie des Brit Awards mi-américaine, mi-britannique

L'événement anglais, qui s'est déroulé mercredi 19 février, à Londres, a accueilli des stars américaines, comme Beyoncé, Prince et ...

A lire aussi

publié le 20 février

L'événement anglais, qui s'est déroulé mercredi 19 février, à Londres, a accueilli des stars américaines, comme Beyoncé, Prince et Pharrell Williams.

La cérémonie des Brit Awards a réservé des surprises à son public ce mercredi 19 février à l'O2 Arena de Londres. En plus de récompenser les artistes britanniques, elle a donné à voir des duos et des prestations inédites, comme celles de Beyoncé, venue spécialement pour l'occasion. La chanteuse américaine a interprété pour la première fois à la télévision son titre "XO", issu de son dernier album en date. De passage à Londres pour quelques semaines, Prince a également fait une apparition pour remettre un prix. Pharrell Williams est venu en invité pour chanter son tube "Happy". La néo-zélandaise Lorde a, elle aussi, fait le déplacement pour se produire en duo avec la formation de musique électronique Disclosure.

Concernant le palmarès, les favoris ont été récompensés sans grande surprise : les One Direction et les Arctic Monkeys ont remporté chacun deux prix ("Clip britannique" et "Succès global" pour le boys band et "Album britannique de l'année" et "Groupe britannique" pour les rockeurs d'Arctic Monkeys). Ellie Goulding est repartie avec le titre d'"Artiste féminine britannique", et David Bowie en a empoché l'équivalent masculin. Pour les meilleurs artistes internationaux, c'est Lorde et Bruno Mars qui se sont imposés, chacun dans leurs catégories. Pour ce qui est du "Groupe international", le choix du jury des Brit Awards s'est porté sur les Daft Punk, seuls Français en lice, devant Arcade Fire et les Kings of Leon.

Côté révélations, c'est le groupe Bastille qui s'est emparé du prix de la catégorie "Révélation britannique". La formation, menée par Dan Smith, s'est fait connaître en 2013 notamment avec le morceau "Pompeii". Le "Single britannique" de l'année a été désigné comme étant le titre "Waiting All Night" des Rudimental, quatuor de musique électronique. Enfin, le jury a choisi de mettre en avant l'auteur-interprète Sam Smith, qui s'était fait connaitre en 2013 grâce à son duo avec Naughty Boy. Le jeune chanteur avait même remporté le célèbre prix anglais BBC Sound of 2014, il y a quelques semaines.

 
0 commentaire - Une cérémonie des Brit Awards mi-américaine, mi-britannique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]