Thomas Dutronc : "Je veux que chaque chanson raconte une histoire"

Thomas Dutronc : "Je veux que chaque chanson raconte une histoire"©Abaca
A lire aussi

Aurélie Tournois, publié le 25 mai

Quatre ans après son deuxième album, Thomas Dutronc est de retour dans les bacs ce lundi 25 mai avec Eternels jusqu'à demain.

Le fils de Jacques Dutronc et de Françoise Hardy fait son come back avec un troisième album. Cette fois, la figure française du jazz manouche s'est permis un détour vers la british pop, sans toutefois laisser tomber sa fidèle guitare. Eternels jusqu'à demain, enregistré à Londres, est produit par l'immense Jon Kelly (qui a travaillé entre autres avec Paul McCartney et Kate Bush). Thomas Dutronc a également collaboré avec Sam Dickson (Adele) à la basse, Matt Johnson (Jamiroquai ) au clavier, ou encore John Paricelli (Willy Moon, Sia) à la guitare.

Dans une interview à 20 Minutes, le chanteur a confirmé l'importance du texte de ses morceaux : "Ce qui est important, c'est que chaque chanson ait un univers fort et qu'elle raconte une histoire. On recherche l'émotion avant tout."

L'interprète de J'aime plus Paris s'est également confié sur sa soif de vivre en prenant conscience du temps qui passe, qui fait écho au titre de son album : "Àmon âge, on se rend compte que les bons moments de la vie sont précieux et rares. On a envie de les multiplier, on a cette urgence de vivre des belles choses..."

Le disque s'ouvre sur le lyrique Aragon, qui reprend, un demi-siècle après Léo Ferré, le poème Est-ce ainsi que les hommes vivent ? du poète français. Quelques pistes plus loin, Thomas Dutronc invite son ami et complice Matthieu Chedid sur le ludique Croc Madam, et reprend Chez les yéyés de Gainsbourg qu'il a bien connu.

Le chanteur s'offre également un duo avec son père Jacques Dutronc sur J'ne suis personne. Pour la petite histoire, après avoir entendu J'me fous de tout, celui-ci insiste auprès de son fils pour la chanter sur son propre album, mais Thomas préfère alors la garder pour lui.

Après son premier opus Comme un manouche sans guitare (2007), suivi de Silence on tourne, on tourne en rond (2011), l'artiste était également apparu en 2013 dans la comédie musicale Le Soldat Rose 2.

Thomas Dutronc sera en tournée partout en France à l'automne, et notamment de passage au Zénith de Paris le 25 novembre 2015.

 
0 commentaire - Thomas Dutronc : "Je veux que chaque chanson raconte une histoire"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]