The Lemon Queen : découvrez les Angevins au festival des 24h du Mans

The Lemon Queen : découvrez les Angevins au festival des 24h du Mans©Tristan Moreau, DR
A lire aussi

Aurélie Tournois, publié le 9 juin

Le groupe électro-pop, qui publie cette semaine son premier EP, se produira en concert au festival des 24 heures du Mans mercredi.

Leur pop shoegaze sent bon l'été, le soleil et la mer. Les Français de The Lemon Queen ont sorti lundi 8 juin leur premier EP. Ce mercredi 9 juin, ils monteront sur la scène du festival des 24 heures du Mans, en première partie de Jabberwocky. Ils viendront également défendre leur disque sur la scène du Badaboum le mercredi 24 juin à Paris pour leur release party.

François (au chant, aux claviers et à la guitare), Guillaume (à la guitare), Gonzalo (à la basse) et Simon (à la batterie) décident de former un groupe à Angers en 2010. Très vite, Téo Durand, ex-manager des Pony Pony Run Run, les prend sous son aile. Lauréats du prix Ampli Ouest France 2012 et SFR Jeunes Talents 2013 du Printemps de Bourges, ils enchaînent les dates parisiennes et les festivals hexagonaux (Transmusicales de Rennes, Francofolies).

Alors que le groupe signe avec un grand label l'an dernier pour trois disques, des ennuis techniques l'obligent finalement à repousser l'enregistrement, avant de finalement quitter le label. Qu'à cela ne tienne : le groupe continue de faire des concerts, et diffuse régulièrement de nouveaux morceaux sur la Toile. De nappes de synthé en mélodies oniriques, ils se font remarquer en diffusant une vingtaine de morceaux successifs, tels que Loin de moi, chanté en français, ou encore le dansant Stay in Silence. En début d'année, The Lemon Queen réalisait un remix de You've Never been Alone, de la chanteuse franco-mexicaine Andrea Balency, repérée par James Blake.

À l'écoute de Sweeten Sorrows, Dans ma tête, Miami et de Magical, on pense inéluctablement aux Beach Boys, mais aussi à Sébastien Tellier. Le long de ces quatre titres aussi planants que dansants, les Angevins alternent entre chant en français et en anglais, en injectant à leurs compositions dream pop ce qu'il faut de new-wave des années 80, de french touch et de surf.

 
0 commentaire - The Lemon Queen : découvrez les Angevins au festival des 24h du Mans
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]