Telegram annonce la sortie de son premier album, "Operator"

Telegram annonce la sortie de son premier album, "Operator"©Andy Sheppard, Getty Images
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 26 janvier

Après plusieurs années à tourner dans les clubs britanniques et un EP remarqué, le quatuor londonien s'apprête enfin à sortir son tout premier album, Operator, prévu pour le 4 mars prochain.

Formé il y a deux ans par Matt Saunders au chant et à la guitare, Oli Paget-Moon à la basse, Jordan Cook à la batterie et rejoint récemment par Pip Stakem, un deuxième guitariste recruté pour renforcer leur son, Telegram ne devrait pas passer inaperçu cette année. Subtile mélange de funk psychédélique et de krautrock, le tout saupoudré d'un peu de punk, Telegram offre le genre de musique qui devrait plaire aux fans de guitares seventies nostalgiques des Buzzcocks. Pourtant, leur musique ne ressemble en aucun cas à celle de ces figures du passé : elle s'offre le luxe de la moderniser, au même titre que celle de ses acolytes britanniques The Horrors, Toy ou bien encore Temples, mais avec une dose de sauvagerie en plus.

Elu "Nouveau groupe de la semaine" par The Guardian et adoubé par le NME, Telegram est aujourd'hui considéré comme l'un des groupes les plus prometteurs de la scène indépendante londonienne. Pour preuve les premiers titres qui sont déjà en écoute, Follow, Taffy Home mais également Aeons, dont les mélodies acérées promettent un album digne de ce nom. "There is no slowing down" chante d'ailleurs Matt Saunders sur Follow, une bonne façon pour le groupe de prévenir leur public : non, ils ne ralentiront pas. "C'est comme de conduire à travers un trou paumé au milieu de l'Amérique et tu arrives à un passage à niveau et il y a un très long train qui passe devant toi pendant une éternité. C'est un peu comme ça, mais comme si c'était un petit train. C'est incessant. C'est un petit train incessant", avait déclaré Matt Saunders à propos du titre. En tout cas le public est prévenu, il vaudra mieux attraper le train en marche plutôt que de le rater.

 
0 commentaire - Telegram annonce la sortie de son premier album, "Operator"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]