Stromae, électron libre

Stromae, électron libre

Alors que le chanteur s'apprête à partir en tournée internationale, il est désormais libre de tout engagement avec sa maison de disques.

A lire aussi

publié le 18 février

Alors que le chanteur s'apprête à partir en tournée internationale, il est désormais libre de tout engagement avec sa maison de disques.

Les paroles ont dépassé les actes. Stromae avait annoncé récemment qu'il prenait une pause, mais il s'apprête à entamer une tournée internationale. le chanteur est cependant désormais libre de tout engagement avec sa maison de disques, Universal Music, et se fait déjà courtiser. La major, dirigée par Pascal Nègre, semble vouloir garder le chanteur, comme l'a expliqué le patron du label Mercury (appartenant à Universal Music), Olivier Nusse, lors d'un entretien rapporté par BFM TV : "Nous avons de très bon rapports avec Stromae. Nous aimerions le garder, et discutons en ce sens avec lui".

Stéphane Le Tavernier, patron de Sony Music France, semble lui aussi intéressé par Stromae : "Si Stromae cherche une maison de disques, il est le bienvenu. Il a potentiel international important, et nous avons pu développer ce type de potentiel avec des artistes comme Zaz. Surtout, Stromae redonne un grand intérêt au texte, comme Fauve, Brigitte ou Julien Doré, en inventant un style qui est totalement en phase avec l'époque, d'où son succès." Un professionnel qui préfère garder l'anonymat analyse la situation : "C'est un choix difficile. D'un côté, quand un artiste vit un succès pareil, il est en symbiose avec sa maison de disques durant toute la promotion, la tournée... D'un autre côté, Universal a plus accompagné ce succès qu'autre chose, et aurait pu être plus offensif à l'international".

 
0 commentaire - Stromae, électron libre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]