Stromae au Rwanda : "J'ai cru que j'avais basculé dans la folie"

Stromae au Rwanda : "J'ai cru que j'avais basculé dans la folie"©Gouhier Nicolas, Abaca
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 20 mars

Stromae est revenu sur les raisons de l'annulation de ses concerts en Afrique en 2015 dans une interview pour Libération.

Il y a deux ans, Stromae annulait la fin de sa tournée en Afrique après une mauvaise réaction au traitement contre le paludisme. Les véritables raisons sont un peu plus profondes que ça. Le chanteur a expliqué au journal Libération avoir en réalité complètement perdu la boule à l'idée de monter sur scène au Rwanda, le pays natal de son père, mort pendant le génocide de 1994.

"J'aurais pu faire une connerie"

Au cours d'une interview croisée avec sa femme Coralie Barbier, Stromae a ainsi expliqué avoir souffert d'une crise psychique au fur et à mesure que la date de son concert au Rwanda approchait. Son stress de retourner dans le pays de son père combiné aux effets secondaires liés au traitement anti-paludisme, lui ont complètement fait perdre pied.

"Je ne dormais plus, la date du concert au Rwanda approchait. La première fois que j'y suis allé, j'avais 6 ans. Et vous le savez, mon père s'est fait tuer pendant le génocide, raconte-t-il au quotidien. Après 150 dates, j'étais à plat. Je n'ai pas supporté mon traitement anti-paludisme, ça m'a filé des hallucinations." Et d'ajouter : "J'ai cru que j'avais basculé dans la folie, on m'a diagnostiqué une décompensation psychique. J'aurais pu faire une connerie, je n'étais plus moi-même".

Un hommage émouvant trois mois plus tard

Un épisode très traumatisant pour le chanteur, qui a également fait peur à sa femme. "J'ai cru que je ne le retrouverais jamais plus comme avant", a confié cette dernière. Pourtant, Stromae surmontera cette épreuve en retournant trois mois plus tard à Kigali, la capitale du Rwanda, pour achever cette tournée africaine. Un concert émouvant, lors duquel il a notamment rendu hommage à son père durant la chanson Papaoutai.

 
0 commentaire - Stromae au Rwanda : "J'ai cru que j'avais basculé dans la folie"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]