Stromae, artiste engagé selon Pascal Nègre

Stromae, artiste engagé selon Pascal Nègre

Le PDG d'Universal Music France revient sur la liberté d'expression et les engagements politiques des artistes d'aujourd'hui. Pour lui, Stromae est un artiste engagé.

A lire aussi

publié le 27 août

Le PDG d'Universal Music France revient sur la liberté d'expression et les engagements politiques des artistes d'aujourd'hui. Pour lui, Stromae est un artiste engagé.

Pascal Nègre connaît par coeur le système de l'industrie musicale. Au cours d'une interview accordée à Marianne, il explique son point de vue sur les artistes d'aujourd'hui et sur leurs engagements actuels, qui, en quelques décennies, ont évolué différemment : "Certains artistes prennent position mais surtout dans le social, le caritatif. Leur engagement se fait plus sur des faits de société que sur la lutte politique. On va essayer de ramener du pognon pour des causes : les sans-papiers, le Téléthon, les Restos du coeur, etc. Les artistes sont plus là dessus que sur des prises de positions politiques dans leurs chansons", explique le PDG.

D'abord animateur dans les radios libres des années 80, Pascal Nègre se souvient avoir connu un engagement politique plus vif et plus assumé de la part des artistes de l'époque, tels que Renaud, ou plus anciennement Boris Vian avec "Le Déserteur". Il confie "C'est vrai qu'aujourd'hui, il y a clairement moins de chansons antisystèmes qu'avant mais peut-être aussi parce que ce n'est pas dans l'air du temps ? Il y a vingt ans, j'allais tous les ans à la Fête de l'Huma parce qu'il y avait une programmation formidable, mais aussi parce qu'en même temps il y avait un débat politique [...] Aujourd'hui, les mômes qui vont à la Fête de l'Huma ils viennent pas pour parler politique, ils se disent : 'Tiens, c'est un festival pas cher'."

Aujourd'hui, malgré cette évolution et ce changement d'époque, il demeure quelques célébrités de l'industrie musicale qui expriment leur opinion, à leur façon. Ainsi, Pascal Nègre déclare "Il se passe des choses en ce moment, les crises amènent toujours des nouveaux courants. Mais là ce qui est amusant c'est que la crise amène un mélange de musique électro et de musiques urbaines avec des textes plutôt désabusés à la Stromae ou Maître Gims. Aujourd'hui, les artistes sont conscients mais désabusés. Le symbole de l'artiste engagé aujourd'hui c'est Stromae. Il ne l'est pas, tout en l'étant. [...] Quand dans 'Alors on danse', Stromae dit 'quand y en a plus, y en a encore' et que ça tourne en boucle en boîte, les gens croient qu'il parle des bouteilles ! Alors qu'il parle des emmerdes ! Il a fallu qu'ils voient le clip pour s'en rendre compte".

 
0 commentaire - Stromae, artiste engagé selon Pascal Nègre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]