Sheila : "Tant que vous rapportez de l'argent, tout le monde vous adore"

Sheila : "Tant que vous rapportez de l'argent, tout le monde vous adore"©AV Press, Abaca
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 24 octobre

Invitée sur le plateau d'"On n'est pas couché" pour présenter le coffret 3 DVD "Rétrospective", consacré à sa carrière, Sheila est revenue sur les moments marquants de sa vie d'icône des sixties.

Depuis les années 1960, "on n'a pas pu manquer Sheila", rappelle Laurent Ruquier au début de l'interview de la chanteuse, invitée à répondre aux questions de Yann Moix et Vanessa Burggraf dans On n'est pas couché ce samedi 22 octobre. Icône de la chanson française grâce aux tubes L'école est finie, Les rois mages, Bang Bang, puis légende du disco à la fin des années 1970, Sheila a marqué toute une génération. Dans son coffret 3 DVD, Rétrospective, la chanteuse propose des images rares retraçant sa carrière, qui feront le bonheur de tous les fans.

La danse, le secret de forme de Sheila

Aujourd'hui âgée de 71 ans, Sheila apparaît plus en forme que jamais. Son secret ? Le sport, mais surtout la danse, une "façon de vivre" pour la chanteuse. "Pour moi la danse c'est une partie intégrante de mon être", admet-elle. Car si elle a marqué par sa musique, Sheila a également laissé son empreinte grâce à des chorégraphies très avant-gardistes, pensées dans les moindres détails. "Chaque chanson était montée, chorégraphiée, c'était comme un petit clip en réalité. Et chaque chanson avait son costume", explique-t-elle, évoquant tout aussi bien ses premières chansons que son comeback disco avec le tube Spacer et la reprise de Singing in the rain. Un "très beau coup marketing", comme le souligne Laurent Ruquier. Pour Sheila, c'était surtout "une très très bonne idée" pour se faire remarquer. "C'était le look, c'était un groupe, j'étais la blonde avec trois noirs (les Black Devotion, ndlr.), ça a quand même fait couler beaucoup d'encre", confie-t-elle, précisant qu'à l'époque le "racisme était encore pire".

"Plus personne ne vous appelle"

Après 54 ans de carrière, Sheila avoue également avoir été déçue par l'industrie musicale lorsqu'elle s'est arrêtée de chanter pendant six ans, pour des "raisons personnelles". "Comme je suis un peu stupide je me suis dit 'Je m'arrête, c'est pas grave, je vais faire des duos, je vais faire plein de choses, je vais voir plein d'amis', eh bien pas du tout", affirme-t-elle avec honnêteté. "Le téléphone ne sonne plus, plus personne ne vous appelle, vous êtes rayé des listes (...). Ce n'est pas le joli monde où tout le monde s'aime, tout le monde s'adore, ce n'est pas vrai", poursuit-elle, ajoutant que le métier de chanteur était un métier où il fallait être un "minimum égoiste" pour réussir. "Tant que vous êtes dans la lumière, que vous êtes une monnaie d'échange, que vous rapportez de l'argent, tout le monde vous adore", balance-t-elle.

Aujourd'hui, Sheila est plus que jamais de retour dans la lumière grâce à "Âge tendre, la tournée des idoles" (en concert dans toute la France à partir du 4 novembre prochain), aux côtés de Gérard Lenorman, Hugues Aufray, Marcel Amont, Isabelle Aubret ou bien encore Linda de Suza. Elle y interprétera ses plus grands tubes dont L'école est finie, réorchestrée en un "rock endiablé", pour pallier à sa lassitude de la chanson. "Tout le monde va s'éclater", conclut-elle.

 
3 commentaires - Sheila : "Tant que vous rapportez de l'argent, tout le monde vous adore"
  • tordudanssatete -

    Faire sa vie dans le show biz et avoir ce manque de lucidité , elle a du louper qqch

    huggui -

    Au contraire, elle est d'une extrême lucidité quand elle dit cela : Elle sait très bien que quand elle avait 17 ans, ses parents ont signé pour elle (Elle était mineure) un contrat de 20 ans avec un certain Claude Carrère à qui elle doit à la fois le fait d'être toujours là aujourd'hui car il a modelé son personnage et sa carrière, lui écrivant tous ses tubes, mais à la fois pour qui elle était essentiellement une rente financière entre 62 et 85 ! Elle était interprète, ce qui signifie que "normalement", elle aurait dû percevoir 6 % des ventes à chaque nouveau disque vendu ! Or, dans son contrat qui la liait à Claude Carrère, elle avait droit à un salaire ! C'est-à-dire qu'elle percevait toujours la même somme d'argent quel que soit le nombre de disques vendus ! Cet individu l'a même privée de faire de la scène pendant 21 ans ! Ce qui est proprement aberrant !

    En plus, Claude Carrère n'a pas fait le coup qu'à elle : A Linda De Suza et Julie Pietri par exemple plus tard aussi... Les artistes qui étaient sous contrat chez lui y étaient surtout pour son propre porte-monnaie ! En fait, Sheila, elle a sa carrière pour une grande partie derrière elle, l'amour de son public, mais pas le magot qu'elle aurait dû avoir. Et sur tout cela, elle est extrêmement lucide au contraire !

  • zomzom44 -

    C'est le lot de tous le monde, moins l'adoration...!!!

  • midinette -

    j'ai toujours aimé vos chansons,elles ont très souvent ma raison de vivre et ça continue.les critiques sur votre façon d'être ,votre vie privée, votre look ça ne regarde personne,je vous aime telle que vous êtes ,vous semblez tellement simple malgré votre carriére,ne changez rien,sans le savoir vous m'avez tellement apporté.je vous embrasse .une fan.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]