Serge Lama : "Je me considère d'abord comme un auteur avant d'être un chanteur"

Serge Lama : "Je me considère d'abord comme un auteur avant d'être un chanteur"©Yann Orhan, DR
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 14 novembre

Dans "Où sont passés nos rêves", Serge Lama a convoqué les talents de composition de Pascal Obispo, Julien Clerc ou Francis Cabrel pour mettre en valeur sa plume. Une qualité qui lui tient à coeur, comme il l'exprime dans une interview au Parisien.

Visage émacié, barbiche à la Antoine van Dyck : à 73 ans, c'est un tout nouveau Serge Lama qui figure sur la pochette d'"Où sont passés nos rêves", son 24e album studio paru vendredi 4 novembre. Dans ce nouvel effort, l'auteur-interprète a fait appel à la crème de la chanson française pour lui composer de nouveaux morceaux : Francis Cabrel, Julien Clerc, Patrick Bruel, Maxime Le Forestier, Bénabar ou encore Calogero. Dans une interview publiée vendredi 11 novembre dans Le Parisien, l'interprète de Je suis malade est revenu sur les coulisses de ce disque et a évoqué son statut d'auteur.

Serge Lama, ce grand timide

C'est un vrai parterre de compositeurs qui a accepté de collaborer avec Serge Lama sur son nouvel album "Où sont passés nos rêves". Des collaborations qui n'auraient sans doute pas vu le jour si l'artiste de 73 ans n'était pas sorti de sa réserve habituelle. "Je ne pensais pas qu'ils me diraient oui", explique-t-il dans les colonnes du Parisien. "J'avais commencé un album avec Davide Esposito et un jour Cabrel m'appelle pour me dire qu'il a trouvé une musique sur Les Muses, que je lui avais envoyée il y a longtemps." De fil en aiguille, il contacte Julien Clerc, puis croise Carla Bruni, qu'il ose à peine aborder pour lui demander qu'elle lui écrive une musique. "Je suis très timide, je n'ai jamais eu confiance en moi", confie-t-il.

Quand Serge Lama revendique sa plume

Pourtant, Serge Lama semble moins hésitant lorsqu'il s'agit de mettre en avant ses talents d'auteur. "J'écris tous les jours, depuis que j'ai 11 ans et demi, mais les gens ont toujours voulu voir en moi le chanteur. Je me considère d'abord comme un auteur avant d'être un chanteur", déclare-t-il au Parisien.

Invité samedi 12 novembre sur le plateau d'On n'est pas couché sur France 2, Serge Lama a réitéré sa frustration à ne pas être reconnu pour ses talents d'auteur. "On cite toujours Gainsbourg, Léo Ferré, Brassens... Y'en a un qu'on ne cite jamais, c'est Aznavour, alors qu'il est un des plus grands auteurs des soixante-dix dernières années", a-t-il déclaré. Avant d'ajouter : "Comme Aznavour, je n'ai pas été reconnu et ça me fait du mal quelque part."

 
7 commentaires - Serge Lama : "Je me considère d'abord comme un auteur avant d'être un chanteur"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]