Selena Gomez : "Les tournées me font sentir très seule"

Selena Gomez : "Les tournées me font sentir très seule"©Hahn Lionel, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 20 mars

Cover girl du numéro d'avril du magazine Vogue, la chanteuse revient sur sa dépression qui a causé l'annulation de sa tournée "Revival" l'été dernier.

Août 2016. Rongée par la dépression, inhérente au lupus dont elle souffre depuis quelques années, Selena Gomez est contrainte d'annuler sa tournée. Pourtant, l'ancienne icône Disney venait de réaliser un tournant crucial dans sa carrière avec "Revival", l'album qui symbolisa sa mue artistique en chanteuse de pop pour adulte. Six mois plus tard, elle revient dans les colonnes de Vogue sur les raisons qui ont engendré cette explosion en plein vol.

"Avoir le droit de s'effondrer"

"J'étais habituée à chanter pour des enfants. Aux concerts, je faisais lever le petit doigt de mon public et lui faisait promettre de ne jamais laisser quelqu'un le faire sentir mal. Tout d'un coup, je me suis retrouvée face à des gamins qui buvaient et fumaient pendant mes shows, des jeunes dans leur vingtaine, trentaine. Je les regardais dans les yeux et je ne savais plus quoi leur dire". Plus qu'une simple dépression, c'est une vraie crise identitaire qui a secoué Selena Gomez ces derniers mois et l'a conduit à intégrer un centre psychiatrique pendant 90 jours.

C'est pourtant une jeune femme plus sexy que jamais qui s'adresse aujourd'hui à ses fans. Photographiée par Mert Alas et Marcus Piggott, la star américaine revient dans les colonnes de Vogue sur l'enfer intérieur qu'elle a vécu lors de sa dernière tournée. Alors qu'elle avait enfin réussi à se débarrasser de son image d'icône Disney, le doute semble s'être emparé de l'artiste, au point de ne plus être en mesure d'assurer les concerts. "Les tournées me font sentir très seule, confie ainsi la chanteuse. Ma confiance en moi s'était évaporée. J'étais dépressive, anxieuse. J'ai commencé à faire des crises d'angoisse juste avant de monter sur scène, ou après l'avoir quittée. J'avais le sentiment de ne pas être assez bonne, de ne pas être capable de tout donner pour mes fans et qu'ils le ressentaient - une vision complètement déformée."

Une vulnérabilité que Selena Gomez revendique aujourd'hui et qu'elle ne veut plus cacher, elle qui est aujourd'hui accompagnée d'une thérapeute : "J'aimerais que plus de gens parlent de la thérapie. Nous les filles, on nous apprend à être presque trop résilientes, à être fortes, sexy, détendues et cool. Une fille branchée. On a aussi besoin d'avoir le droit de s'effondrer."

 
0 commentaire - Selena Gomez : "Les tournées me font sentir très seule"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]