Seasick Steve : un showman à découvrir à l'occasion de son concert au Bataclan

Seasick Steve : un showman à découvrir à l'occasion de son concert au Bataclan©Christopher Durst, DR
A lire aussi

Aurélie Tournois, publié le 19 mai

Jeudi 21 mai, Seasick Steve sera de passage à Paris afin de défendre son album Sonic Soul Surfer, sorti au mois de mars.

C'est sur la scène du Bataclan que l'Américain âgé de 74 ans présentera son mélange puissant de folk et de blues au public parisien. L'artiste avait donné un précédent concert à guichet fermé dans la capitale en décembre dernier. Malade ce soir-là, il avait tout de même tenu à assurer son concert, échangeant discussions et gorgées de whisky avec les premiers rangs du public.

De son vrai nom Steve Gene Wold, cette force de la nature à la longue barbe blanche et à la casquette John Deere se fait connaître lors d'un passage sur le plateau de l'animateur britannique Jools Holland au Nouvel an 2006. Il vient alors de publier son premier album Dog House Music, enregistré en live dans son salon. Celui qui cotoyait Janis Joplin dans les années 60 et fréquentait Kurt Cobain trente ans plus tard connaît alors un succès immédiat avec ses ballades et ses boogies entêtants.

Les morceaux de son album, composé, enregistré et produit entièrement par lui-même, racontent les choses simples de la vie. À l'instar de We Be Moving, qui évoque les soixante (!) déménagements qu'il a vécus, ou SummertimeBoy, qui célèbre les joies du soleil californien et dans le clip duquel on peut d'ailleurs voir Steve sur une planche de surf.

Outre son talent indéniable, son charme tient également dans sa spontanéité empreinte de naïveté, mais aussi dans son caractère bien trempé forgé par plusieurs années vécues dans la rue, notamment à Paris.

L'authenticité de Seasick Steve ne se ressent pas seulement à travers ses textes ou son sourire mi-goguenard, mi-bienveillant. Le musicien, qui fabrique lui-même ses instruments, compte parmi sa collection un banjo réalisé avec une planche à laver, une guitare faite à partir de deux enjoliveurs ainsi qu'une autre, construite à partir du filtre à air d'une Ford de 73.

Pour découvrir l'infatigable bluesman sur scène, rendez-vous cette semaine au Bataclan. Les absents profiteront d'une session de rattrapage le 4 juillet aux Eurockéennes de Belfort.

 
0 commentaire - Seasick Steve : un showman à découvrir à l'occasion de son concert au Bataclan
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]