Sans prévenir, Tobias Jesso Jr. lâche la sublime démo "Don't"

Sans prévenir, Tobias Jesso Jr. lâche la sublime démo "Don't"©Burak Cingi, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 19 septembre

Un an et demi après l'excellent "Goon", le songwriter canadien sort du silence en publiant sur sa page YouTube une démo renversante.

L'immense songwriter (tant par la taille que par le talent) Tobias Jesso Jr. s'était fait plutôt discret depuis la sortie en mars 2015 de son premier album "Goon". Malgré quelques passages télévisés et surtout sa présence au crédit de l'album "25" d'Adele - pour lequel il a co-signé le single When We Were Young -, le Canadien n'est pas en 2016 la pop star qu'il devrait être si le monde était juste. Décidé à ne pas totalement se faire oublier, le musicien a redonné signe de vie le 15 septembre en postant un titre inédit sur son compte YouTube.

Une ballade romantique

C'est par un tweet en toute sobriété que Tobias Jesso Jr. a averti son public de cette nouvelle mise en ligne, indiquant simplement le lien vers la vidéo, sans même préciser s'il s'agissait d'un titre qui pourrait sortir sur un éventuel deuxième album ou d'un morceau destiné à rester une démo. Intitulée Don't, la chanson se présente dans son plus simple appareil. Uniquement accompagné d'un synthétiseur, le songwriter accouche d'une de ces somptueuses mélodies qui accrochent d'emblée l'auditeur. Côté paroles, rien de neuf dans l'esprit chagrin du Canadien qui livre une nouvelle fois une ballade romantique sur des amours contrariées. Espérons que ce nouveau titre est le point de départ d'une nouvelle aventure - musicale, cela va sans dire.

L'hériter d'Harry Nilsson et John Lennon

C'est également par une simple démo que Tobias Jesso Jr. a mis le feu aux poudres un jour d'août 2013, avec sa somptueuse ballade Just A Dream. Une complainte sur le mode classique piano-voix qui avait fini par tomber dans les oreilles aiguisées de l'ex-bassiste de Girls et producteur Chet "JR" White. C'est de cette rencontre qu'est né "Goon" (2014), album qui raconte une rupture amoureuse entre un musicien avec des rêves plein la tête et la ville de Los Angeles, où il a multiplié les déboires, tant amoureux que professionnels. Au programme de ce premier LP ? Des ballades d'une évidence mélodique imparable, un piano intimiste et des textes romantiques, le tout lové dans une production vintage rappelant les plus grands songwriters seventies, de Randy Newman à Harry Nilsson en passant par John Lennon.

 
0 commentaire - Sans prévenir, Tobias Jesso Jr. lâche la sublime démo "Don't"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]