Robin Thicke : un procès pour plagiat, mais sans écouter les morceaux

Robin Thicke : un procès pour plagiat, mais sans écouter les morceaux

Robin Thicke et Pharrell Williams doivent faire face à la famille de Marvin Gaye, qui les accusent de plagiat. Pour trancher, les jurés n'auront pas le droit d'écouter les morceaux.

A lire aussi

publié le 29 janvier

Robin Thicke et Pharrell Williams doivent faire face à la famille de Marvin Gaye, qui les accusent de plagiat. Pour trancher, les jurés n'auront pas le droit d'écouter les morceaux.

Autant confier l'affaire à des sourds. Robin Thicke et Pharrell Williams sont accusés de plagiat par les ayants droit de Marvin Gaye, qui considèrent que "Blurred Lines" est une copie de "Got To Give It Up". Le procès, qui s'ouvre dans un mois, risque de poser quelques problèmes : le juge chargé de l'affaire aurait interdit la diffusion d'extrait sonores aux jurés, d'après un magazine américain. Il faudra ainsi juger l'affaire en examinant les partitions des deux morceaux.

Lors d'une audience au tribunal de Los Angeles lundi 15 septembre, Robin Thicke a avoué avoir passé l'année 2013 avec "un problème d'alcool et de drogue", ajoutant "je n'ai pas fait une seule interview sobre". Ces déclarations viennent s'ajouter à d'autres révélations : le chanteur, crédité en co-auteur de la chanson "Blurred Lines", n'a pas vraiment participé à son élaboration : "J'étais bien là. Apparemment, je l'ai chantée. Je devais être là. J'étais défoncé à la vicodine (puissant médicament, ndr) et à l'alcool quand je suis arrivé dans le studio [...] C'est devenu un gros succès et je voulais m'en attribuer le mérite. [...] Pharrell a écrit et composé la quasi-totalité de la chanson." Ces propos ont été confirmés par Pharrell Williams.

 
0 commentaire - Robin Thicke : un procès pour plagiat, mais sans écouter les morceaux
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]