Rag'n'Bone Man, le nouveau Hozier ?

Rag'n'Bone Man, le nouveau Hozier ?©Dean Chalkley/ Sony Music, DR
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 7 février

Aujourd'hui disque de platine avec son single Human, Rag'n'Bone Man sort le 10 février son premier album studio. Qui est ce chanteur dont la voix blues puissante s'apprête à conquérir l'Europe ?

Originaire d'Uckfield, petite ville située à une trentaine de kilomètres de Brighton en Angleterre, Rag'n'Bone Man, alias Rory Graham, grandit dans une famille qui l'initie très tôt à la musique. "Mon père adorait le blues, et aussi des artistes de rock crossover comme JJ Cale", explique-t-il dans un communiqué. Du rock, mais également du reggae et même de la jungle. Autant d'influences qui lui permettent, à 15 ans, de former son premier groupe de drum'n'bass sous le pseudo de Rag'N'Bonez et de se faire connaître lors des soirées open-mic grâce à ses multiples talents. Après un interlude au sein du groupe de hip hop The Rum Committee, Rory revient à son véritable amour, celui qui a forgé sa voix pendant toute son enfance : le blues. C'est le début de l'aventure Rag'n'Bone Man.

Un succès fulgurant

"Le blues est une musique contagieuse. Je n'ai jamais vu personne écouter la première fois du blues et dire 'ça ne me plaît pas'", confie-t-il. Après cinq EP, dont le dernier, "Disfigured", est sorti en 2015, Rory Graham sort ce vendredi 10 février son tout premier album studio "Human", du nom de son single dévoilé fin 2016. Un véritable raz-de-marée dans les charts : depuis sa diffusion en septembre dernier, le titre a atteint la première place sur iTunes dans 33 pays, lui permettant de décrocher au passage un disque de Platine en France.

Récemment récompensé du très convoité BRIT's Critics Choice Award, arrivé deuxième au BBC sound 2017, Rag'n'Bone est également nommé dans la catégorie "Révélation de l'année" aux prochains Brit Awards. Déjà qualifié de "star" par de nombreux médias britanniques, Rory Graham devrait inévitablement exploser avec ce premier effort qui s'annonce d'ores et déjà comme l'un des gros succès de 2017.

L'alliance de la force et de la douceur

Derrière la barbe, les tatouages et l'imposante stature de Rag'n'Bone Man se cachent en réalité une sensibilité inattendue, une émotion quasi-christique que l'on avait déjà trouvé chez des artistes comme Hozier, révélation de l'année 2014 grâce au tube Take Me To Church. Sauf que la voix de Rory Graham a cette fêlure et cette intensité qui emmène dans une toute autre dimension. Un univers bien plus envoûtant et percutant, grâce à des mélodies aux prod modernes, clairement influencées par son passé de rappeur.

À 32 ans, après quinze années de travail acharné, Rory Graham a gagné en expérience et transmet avec une facilité déconcertante toute une palette d'émotions sur chacun de ses morceaux, portés par des paroles profondément humaines. "Les paroles évoquent beaucoup de souffrance, mais ce n'est pas forcément la mienne. Ce qui se passe dans la vie des gens, ça m'intéresse", précise-t-il. Rendez-vous le 23 mars au festival Rock the pistes à Chatel et le 27 mars prochain à l'Élysée Montmartre à Paris pour découvrir cet artiste hors-norme en live.

 
1 commentaire - Rag'n'Bone Man, le nouveau Hozier ?
  • naderg79 -

    J'ai 59 ans, et la première fois que j'ai entendu cette voix, j'ai été subjuguée, puis scotchée quand j'ai vu le clip. En tout cas, j'adore.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]