"Process" : que vaut le premier album du chanteur nu soul Sampha ?

"Process" : que vaut le premier album du chanteur nu soul Sampha ?©Beggars, DR
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 31 janvier

Trois ans après son deuxième EP "Dual", Sampha a enfin pris le temps de se pencher sur un premier album studio intitulé "Process". Une petite pépite soul urbaine à écouter les oreilles grandes ouvertes.

À seulement 27 ans, ce jeune londonien découvert grâce à ses talents de compositeur et producteur pour de nombreux artistes tels que FKA Twigs, SBTRKT, Drake, Kanye West ou bien encore Frank Ocean, entame désormais sa propre histoire. Il sort ce vendredi 2 février son premier album studio, "Process", un disque habité par une soul sensuelle et moderne qui ne devrait pas passer inaperçu en ce début d'année.

Une (très) longue attente qui valait la peine

Pas moins de sept ans après la sortie de son tout premier EP, Sampha s'est enfin décidé à passer aux choses sérieuses. "Ça fait un bout de temps, écrivait le chanteur en mai dernier sur ses réseaux sociaux. J'ai eu beaucoup de choses à assimiler ces dernières années, comme beaucoup d'entre nous. Et c'est difficile à articuler parfois". Le jeune artiste a eu en effet pas mal de pain sur la planche en collaborant à de nombreux projets auxquels il aurait été difficile de dire non (les albums "Devotion" de Jessie Ware, "Nothing Was The Same" de Drake, "The Life of Pablo" de Kanye West ou plus récemment "A Seat at the Table" de Solange). Mais cette fois c'est la bonne : Sampha a pris le temps de produire un album très classe, dont le style unique marquera sans conteste cette année 2017.

Un son innovant et captivant

Impossible de ne pas succomber à la voix envoûtante de Sampha, fascinante dès les premières notes. À la fois mélancolique et habité, son timbre est reconnaissable entre mille, grâce, entre autres, à cette facilité de s'approprier les styles et à jouer sur les nuances. Dix pistes (seulement) qui oscillent entre chansons downtempo aux beats r'n'b sensuels (Under, Reverse Faults) soul urbaine teintée d'électro (l'excellente Blood on Me, Incomplete Kisses), morceaux hantés (Plastic 100%) et sonorités quasi tribales (Kora Sings) qui captivent du début à la fin par la richesse de leurs arrangements. Mention spéciale également aux sublimes ballades (No One Knows Me) Like The Piano et Take Me Inside, déconcertantes de beauté.

À la fois à la composition et à la production de "Process", Sampha démontre encore une fois toute l'étendue de son talent dans un disque obsédant, qui s'étoffe à chaque nouvelle écoute. Déjà plébiscité outre-Atlantique, le chanteur entamera une tournée internationale dès le 6 février qui passera par la Cigale à Paris, le 11 mars prochain.

 
0 commentaire - "Process" : que vaut le premier album du chanteur nu soul Sampha ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]