"One Strike" : comeback réussi pour les All Saints

"One Strike" : comeback réussi pour les All Saints©Tim Roney, Getty Images
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 24 février

Après plusieurs mois de teasing, les All Saints viennent de dévoiler leur nouveau single, One Strike, extrait de leur quatrième album studio à venir en avril prochain.

Elles étaient les grandes rivales des Spice Girls durant la guerre des groupes de filles qui a fait rage dans les années 1990. Avec leurs singles Never Ever, I Know Where It's At, Pure Shores (extrait de la bande originale de La Plage avec Leonardo DiCaprio) ou bien encore Under The Bridge inspiré du morceau des Red Hot Chili Peppers, les All Saints avaient réussi à s'imposer facilement sur le marché du disque, vendant près de 10 millions d'albums en cinq ans. Après une traversée du désert impitoyable - mort des girls band oblige -, elles font leur grand retour cette année avec Red Flag, un nouvel opus attendu pour le 8 avril prochain et dont le premier extrait, One Strike, vient d'être dévoilé. Un morceau très réussi qui s'ouvre sur une boucle de synthé entêtante, plutôt sombre, mais dont la mélodie reste dans l'univers brit pop auquel les All Saints sont attachées.

Premier single en dix ans, One Strike serait tout droit inspiré du divorce entre Nicole Appleton et Liam Gallagher en 2013, après quatorze ans de relation : "les paroles viennent de quelque chose de très réel", explique Shaznay Lewis, à l'origine du texte. "Nic passait par une période difficile à l'époque. C'était au premier plan de mon esprit car c'était la chose la plus lourde du moment", ajoute-t-elle. "On a parlé pendant des heures et des heures au téléphone", confie à son tour Nicole, "les premières fois que j'ai entendu le titre dans ma voiture, je ne pouvais pas m'arrêter de pleurer parce que je pouvais entendre très clairement ce dont il s'agissait". Une chanson très personnelle, livrée en toute sincérité, qui pourrait bien signer un comeback fracassant après un retour raté en 2006 avec l'album Studio 1.

Si certains mal-pensants prennent ce nouvel album comme un projet marketing, Nicole Appleton de son côté affirme que les chanteuses ne se sont "pas forcées à reformer le groupe" : "Ça n'aurait pas pu tomber à une meilleure période de nos vies", explique-t-elle. "Ça me manquait juste de ne plus être avec les filles. Ça nous rend heureuses. Si vous pouvez travailler avec les gens que vous préférez, alors pourquoi ne pas le faire ?".

 
0 commentaire - "One Strike" : comeback réussi pour les All Saints
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]