"Âge tendre et tête de bois" : Hugues Aufray, trop vieux pour les assurances

"Âge tendre et tête de bois" : Hugues Aufray, trop vieux pour les assurances©Loona, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 27 décembre

Alors que le spectacle "Âge tendre, la tournée des idoles 2016-2017" parcourt actuellement les routes de France, Le Parisien révèle que deux de ses chanteurs ne sont pas assurés. Un problème d'âge ?

Décidément, chanteurs et assurances ne font pas bon ménage. Après l'affaire Polnareff, en conflit avec son producteur après avoir annulé deux concerts alors qu'il n'était pas assuré, Le Parisien révèle dans une enquête le coût des assurances pour les artistes qui partent en tournée. Verdict ? L'âge serait une donnée essentielle qui ferait vite grimper les prix.

Des artistes black-listés

Dans le cadre de l'affaire Polnareff, le producteur Gilbert Coullier s'était défendu en expliquant : "C'est un choix de gestion de prendre ou non une assurance. Ce n'est pas une obligation." Et effectivement, la seule assurance obligatoire dans un concert est la responsabilité civile, qui ne couvre évidemment pas les annulations de concerts. Dans une enquête publiée ce lundi, Le Parisien explique qu'une tournée débute toujours par une visite médicale complète, effectuée par des médecins mandatés par les assurances. Les résultats de ce check-up permettent aux assurances d'établir un prix. Interrogée par le quotidien, Jackie Lombard, productrice spécialisée dans les artistes internationaux tels que les Rolling Stones ou Bob Dylan, révèle l'existence d'une "liste noire", pour "ceux dont les annulations ont déjà coûté très cher aux assurances, comme Pete Doherty ou Lady Gaga".

Le cas Hugues Aufray et Marcel Amont

Hormis ces cas exceptionnels, c'est l'âge de l'artiste qui influence le plus le prix établi par les assurances. Ainsi, comme le révèle Le Parisien, assurer Hugues Aufray et Marcel Amont, tous deux âgés de 87 ans, coûterait bien trop cher aux producteurs de la tournée "Âge tendre, la tournée des idoles 2016-2017". "Ils ont beau être en parfaite santé, les assurances ne voulaient pas d'eux", affirme Pierre-Nicolas Cléré, coproducteur du spectacle. "Plus le risque est élevé, plus tu payes", poursuit-il, avant d'expliquer ne pas avoir voulu assurer ces deux chanteurs parce qu'il y a toujours la possibilité de reporter le concert annulé et aussi parce qu'en l'absence de l'un d'eux, il reste neuf artistes sur scène. Ce qui ne constitue pas un motif d'annulation, tant que l'absence de l'artiste en question est annoncée aux spectateurs qui entrent dans la salle.

Quid du spectacle des Vieilles Canailles, avec Jacques Dutronc, Johnny Hallyday et Eddy Mitchell, qui affichent 73 ans en moyenne ? Pierre-Alexandre Vertadier, coproducteur de leur mini-tournée, affirme que "personne n'est inassurable, pourvu qu'on y mette le prix". Le producteur de Charles Aznavour, 92 ans et toujours actif sur scène, doit avoir un sacré budget.

 
0 commentaire - "Âge tendre et tête de bois" : Hugues Aufray, trop vieux pour les assurances
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]