Quand Superbus fait polémique en marge d'un festival du sud de la France

Quand Superbus fait polémique en marge d'un festival du sud de la France©Julien Reynaud/APS-Medias, Abaca
A lire aussi

Fabien Gallet, publié le 8 juin

De passage au festival F'Estillac dans le Lot-et-Garonne il y a quelques jours, le groupe pop-rock Superbus a fait polémique, sur scène comme en coulisses. Explications.

Superbus est revenu sur le devant de la scène en 2016 avec un sixième album baptisé "Sixtape". Depuis, la formation menée par la chanteuse Jennifer Ayache - fille de Chantal Lauby - enchaîne les concerts aux quatre coins de la France.

Le dernier en date, samedi 2 juin 2017 au festival F'Estillac, près d'Agen, n'a pas fait que des émules selon Sud Ouest. D'après le journal, la tête d'affiche "a davantage fait causer pour son comportement hors de scène que pour la densité de sa prestation."

Superbus se met à dos les "bouseux"

Effectivement, Jennifer Ayache aurait fait des siennes. "Pendant la balance, elle a été d'une humeur exécrable. Elle s'est plainte de la qualité du son, notamment. Alors, elle est partie directement s'enfermer dans sa loge", a révélé l'un des organisateurs de l'événement à Sud Ouest. Le journal assure par ailleurs que le groupe n'a joué qu'une vingtaine de minutes contres les 45 minutes prévues, qui plus est, en "playback orchestré". "Je ne reviendrai pas dans ce coin de bouseux", aurait lancé un des musiciens, selon La Dépêche. De quoi échauffer les organisateurs. Preuve en est, un témoin assure qu'en coulisses "on n'a pas été très loin d'en venir aux mains".

Le groupe est aujourd'hui pointé du doigt par la presse et les fans. Jennifer Ayache a donc pris soin de se justifier et de s'excuser via son compte Instagram. "Nous avons été ravis de venir vous jouer 6 titres, comme les organisateurs nous l'avaient demandé", a-t-elle expliqué avant de préciser qu'une personne serait "intervenue sur scène après le show", "cassant" leur prestation. "Nous sommes très déçus", a-t-elle conclu.

 
0 commentaire - Quand Superbus fait polémique en marge d'un festival du sud de la France
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]