Quand Renaud se fait violemment clasher par une journaliste

Quand Renaud se fait violemment clasher par une journaliste©Laurent Viteur, Getty Images
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 10 octobre

En concert à Evry au début du mois d'octobre pour la tournée de "Toujours Debout", Renaud s'en est pris à une journaliste de l'Obs en la traitant de "connasse". La réponse de cette dernière ne s'est pas fait attendre.

Il y a quelques jours, Renaud exprimait son bonheur de revenir sur scène dans un long message posté sur Facebook, destiné à ses fans. "Sans déc, ça a été long, mais heureusement vous m'avez jamais laissé béton. Vous avez toujours été là", avait-t-il écrit. Si cette première date à Evry a fait la joie de son public, elle a laissé un goût amer à Sophie Delassein, une journaliste de l'Obs, qui s'est fait insulter gratuitement par le chanteur en plein milieu de son spectacle. Un énième dérapage qu'elle a tenu à dénoncer dans une longue lettre ouverte publiée sur le site du magazine.

Une vieille rancoeur de dix ans

"Je préfère écrire des chansons sur des vérités qui dérangent plutôt que sur des mensonges qui font sourire. Cette chanson, je la dédie à la connasse du Nouvel Obs", a balancé Renaud juste avant d'entamer la chanson Hyper Cacher. Une insulte gratuite, destinée à Sophie Delassein, une journaliste qu'il a pris en grippe depuis une dizaine d'années. L'histoire remonte à 2006, lorsque cette dernière décide d'écrire un article sur un ouvrage regroupant les manuscrits des chansons de Renaud. En parcourant le livre, elle tombe, à sa grande surprise, sur une croix gammée griffonnée sur l'une des pages. À l'époque, la journaliste ne manque pas de faire part de son malaise au chanteur, lui demandant par mail "pourquoi avoir conservé cette tâche, cette immondice, sur cet ouvrage signé de (son) nom". Renaud s'était alors défendu d'être antisémite, la menaçant même de la "traîner en justice" si jamais elle commettait "l'imprudence de 'nuire à (son) image'".

"Un peu de courage. Venez"

Pendant dix ans, Renaud refuse catégoriquement toutes ses demandes d'interviews et l'insulte quand il peut dans d'autres journaux. "J'étais déjà celle qui avait l'audace inouïe de contester la qualité de vos chansons. Celle qui ne marchait pas dans la combine de la promotion à base de : 'le Pastis c'est fini', 'j'ai replongé', 'j'ai arrêté de fumer', 'j'ai repris', 'ma femme m'a quitté', 'j'ai retrouvé l'amour', 'mon amour est parti', 'le Pastis c'est fini', etc.", écrit-elle très remontée.

"Votre longue tournée va se poursuivre. Alors, plutôt que de me traiter tous les soirs de 'connasse' devant une foule d'avance conquise, une foule éprise, je vous invite à venir me le dire en face que je suis une "connasse'. Bien en face, Renaud. Un peu de courage. Venez", assène-t-elle. Le chanteur, qui poursuit actuellement sa tournée et entamera dès le 11 octobre une résidence de dix dates au Zénith de Paris, n'a pas (encore ?) pris la peine de répondre à la journaliste.

 
53 commentaires - Quand Renaud se fait violemment clasher par une journaliste
  • cabourg -

    Un chanteur ça, il doit passer ses cachets dans une sono a 100000 watts pour avoir une petite chance de l entendre au premier rang.Afin de le comprendre avant le spectacle, j ai appris a lire sur les lèvres.

  • sebasp -

    putain de journaliste toujour a foutre la merde putain mais lachér les il fon leurs métier leur vie privé ne regarde en rien occupé vous de votre cu sa vous fera des vacance.

  • pigeonxxl38 -

    "pas de momie ce sera un entier ou sinon rien" un chanteur... peut etre un ténor digne de présenter a la Scala de Milan ? mais vous n'allez tout de meme pas le mettre au niveau de Pavarotti !

  • hubert422 -

    je ne suis pas fan du nouvel obs mais là…….faut reconnaître qu'elle a raison. Les combines de promo à 2 balles de Renaud, y'en a marre, ça gâche tout le reste, le bon d'il y a 20 ans, pas la soupe actuelle.

  • KATa -

    Merci Madame Delassein.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]