Printemps de Bourges 2016 : 5 découvertes à faire pendant le festival

Printemps de Bourges 2016 : 5 découvertes à faire pendant le festival©Guy and Yariv, DR
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 13 avril

Mardi 12 avril avait lieu le coup d'envoi de la 40e édition du Printemps de Bourges. Jusqu'à dimanche 17 avril, les grands noms de la scène musicale française se succèderont sur scène, mais également des artistes émergents. Parmi ces derniers, voici cinq noms à retenir.

Lola Marsh

Révélée avec sa participation à The Voice Israël, Yael Shoshana Cohen, moitié féminine de Lola Marsh, possède deux atouts non négligeable : une moue boudeuse à la Penelope Cruz et un timbre langoureux façon Lana Del Rey. Epaulée par le guitariste Gil Landau, la jeune femme a trouvé l'équilibre qui lui manquait pour étoffer des bombinettes pop-folk irrésistibles. En concert jeudi 14 avril à l'Auditorium.

Fishbach

Du haut de ses 24 ans, Flora Fischbach, alias Fishbach, distille une musique obscure, entre kitsch synthétique et post-new wave. Forte d'un excellent premier EP éponyme paru en 2015, la jeune femme sera la caution cold de cette 40e édition du Printemps de Bourges. Un ovni musical situé quelque part entre Niagara et Alain Bashung. En concert vendredi 15 avril au 22.

Yak

Jeune trio londonien composé d'Oliver Burslem (chant, guitare), Andy Jones (basse) et Elliot Rawson (batterie), Yak s'apprête à jeter un pavé post-punk dans la marre avec son premier album Alas Salvation, à paraître le 16 mai 2016. En témoigne le premier single explosif intitulé Victorious. En concert vendredi 15 avril au 22.

Papooz

Ulysse Cottin et Armand Penicaut, les deux Parisiens planqués derrière le nom de Papooz, renouvellent la formule du duo folk masculin. En une poignée de singles évoquant autant Paul Simon que la bossa nova de João Gilberto, le tandem a su moderniser le genre. Mention spéciale pour Ann Wants to Dance. En concert vendredi 15 avril au 22.

Baptiste W. Hamon

Réunir la country-folk de Townes Van Zandt et la prose de Dominique A, c'est le pari que c'est lancé Baptiste W. Hamon sur un excellent premier album baptisé L'insouciance. Enregistré à Nashville, le disque étonne par l'aisance mélodique de ses rengaines en terroir bluegrass. En concert samedi 16 avril sur la scène Pression Live.

 
0 commentaire - Printemps de Bourges 2016 : 5 découvertes à faire pendant le festival
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]