Prince : un concert de la paix et un inédit pour Baltimore

Prince : un concert de la paix et un inédit pour Baltimore©Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 11 mai

Touché par les récentes violences policières et les émeutes qui ont meurtri Baltimore, le chanteur a donné un concert ce dimanche dans la ville américaine et en a profité pour interpréter une chanson-hommage.

Dimanche 10 mai, Prince a donné "un concert de la paix" à Baltimore, quelques jours après les émeutes qui ont secoué la ville des Etats-Unis. Ces incidents ont fait suite à la mort de Freddie Gray, un Noir de 25 ans mort le 19 avril dernier dans des circonstances non élucidées après son interpellation par la police. Le chanteur américain a attendu la levée du couvre-feu pour organiser ce concert en hommage au jeune décédé et en soutien à la communauté afro-américaine, qui connaît des temps difficiles dans l'Amérique de Barack Obama. On se souvient notamment de Michael Brown à Ferguson et Eric Gardner à New York, tous deux abattus par des policiers blancs contre lesquels les poursuites judiciaires ont été abandonnées.

Accompagné de son groupe 3rdEyedGirl, Prince a interprété pour la première fois sur scène la chanson Baltimore, un titre écrit contre les violences policières qui ont touché la ville du Maryland. Porté par un refrain où le chanteur scande "Pas de couvre-feu", le morceau questionne ainsi les violences subies par les Noirs américains : "Verrons-nous d'autres jours sanglants? / On n'en peut plus de pleurer, de compter les morts / Confisquons les armes". Le titre reprend également le slogan des manifestants "No justice / No peace" ("pas de justice, pas de paix").

Le brûlot funk Baltimore avait été dévoilé samedi par Prince. L'auteur de Purple Rain avait alors invité les participants de son concert pour la paix à venir vêtus de gris, en hommage à Freddie Gray. Pendant plus de deux heures, l'artiste de 56 ans a assuré un spectacle mêlant classiques et improvisations à la guitare électrique. Il a même réussi à faire monter sur scène la jeune procureure de Baltimore, Marilyn Mosby, qui a inculpé six policiers impliqués dans la mort du jeune américain. Les revenus du concert seront reversés à des oeuvres caritatives, avait annoncé le musicien.

 
0 commentaire - Prince : un concert de la paix et un inédit pour Baltimore
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]