Pitchfork : le site de musique racheté par le groupe Condé Nast

Pitchfork : le site de musique racheté par le groupe Condé Nast©Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 14 octobre

L'éditeur américain, propriétaire de Vogue, GQ ou encore Vanity Fair, vient de mettre la main sur le site référence de l'actualité musicale.

Fondé en 1996 par Ryan Schreiber, Pitchfork est devenu au fil des ans le site le plus prescripteur dans le domaine de la musique indépendante. Son image de marque s'est bâtie sur de longues critiques d'albums caractérisées par des notes allant de 0 à 10, à la décimal près. Leurs évaluations ont fait et défait des carrières, comme celle du groupe Black Kids, dont le premier EP avait récolté la note prometteuse de 8.4, agrémentée du cachet "Best New Music", alors que l'album sorti quelques mois plus tard se ramassait un piteux 3.3, avec une photo de deux chiens et un "Sorry:-/" en guise de critique. Heureusement, certaines formations ont été plus chanceuses et peuvent remercier le média américain d'avoir grandement contribué à leur popularité. C'est le cas entre autres d'Arcade Fire, Sufjan Stevens, Animal Collective, Beach House ou Vampire Weekend.

Ces dernières années, le site a élargi sa ligne éditoriale au-delà de la pop indé en s'intéressant aussi bien au hip-hop qu'aux classiques de la pop des décennies passées. Les formats ont également évolué et, en sus des chroniques d'albums et des actus, se sont développés des interviews-fleuves et des vidéos. Pitchfork bénéficie d'ailleurs d'une chaîne vidéo (Pitchfork.com/tv) et d'un festival de musique à Chicago et à Paris.

En mettant la main sur Pitchfork, le prestigieux groupe de presse Condé Nast espère toucher "un public très passionné d'hommes de la génération Y", a expliqué Fred Santarpia, en charge de la stratégie numérique du groupe qui détient des titres comme GQ, Vanity Fair, Wired ou encore The New Yorker. De son côté, le rédacteur en chef de Pitchfork, Ryan Schreiber, a déclaré : "Leur confiance en notre projet, associé à leur expertise et leurs ressources supplémentaires vont nous permettre d'étendre notre couverture des artistes et des histoires qui façonnent le paysage musical sur (chacune) de nos plateformes."

 
0 commentaire - Pitchfork : le site de musique racheté par le groupe Condé Nast
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]