Pierre Perret : "J'ai toujours aimé les femmes et leur complexité"

Pierre Perret : "J'ai toujours aimé les femmes et leur complexité"©Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 27 mai

L'auteur du Zizi est de retour dans les bacs avec une double compilation réunissant ses chansons consacrées aux femmes. À cette occasion, il était l'invité des Cinq dernières minutes de France 2, mardi 19 mai.

Pierre Perret aime les femmes, toutes les femmes. Il n'y a qu'à jeter un oeil à sa discographie longue comme le bras pour s'en persuader. Adèle, Mimi, Lucette, Julia, Madeleine... Autant de prénoms féminins disséminés dans ses titres de chanson pour raconter les femmes dans toute leur diversité. Elles sont tantôt amoureuses, courageuses, espiègles et parfois menteuses mais ont comme point commun d'être libres. Sur les 500 chansons qu'il a écrites, "il y a au moins 400 chansons qui ne traitent que de la femme", avoue-t-il sur le plateau d'Elise Lucet. Pas étonnant, donc, de voir aujourd'hui le chanteur sortir chez Naïve une double compilation intitulée Mes femmes. Un peu prétentieux Pierre Perret ? Pas vraiment : "C'est même ma femme qui a choisi ce titre", se défend-il avec humour.

Pourquoi un tel traitement de faveur en direction de la gent féminine ? La réponse de l'artiste de 80 ans est simple comme bonjour : "Parce que j'aime les femmes... j'ai toujours aimé les femmes et leur complexité". C'est évident depuis son tube de 1975, Lily, une fable anti-raciste qui raconte le parcours d'une jeune Africaine émigrée en France. Ça l'est un peu moins avec La Corinne et son refrain salace : "Tiens c'est la Corinne / Qu'a encore trouvé une pine". Malgré ses rimes lubriques, il est aussi capable de certaines prises de conscience, notamment sur la condition féminine, donc.

"Dans le traitement qu'on réserve aux humains sur cette terre, en général ce sont les femmes qui en pâtissent le plus... et qui se battent, explique-t-il. Vous savez comme moi pourquoi les mouvements MLF ont été justifiés, parce qu'il faut toujours aller trop loin pour être écouter. Elles ont donc raison de continuer à se battre." Et le mouvement actuel des Femen, qu'en pense-t-il ? "Avec tout ce que ça représente comme caricature, c'est nécessaire", poursuit-il. Pour Pierre Perret, les femmes sont aussi des exemples à suivre, car elles vont jusqu'au bout de leur combat, contrairement aux hommes. Ces derniers n'ont plus qu'à espérer qu'il ne sorte pas un album sur eux.

 
0 commentaire - Pierre Perret : "J'ai toujours aimé les femmes et leur complexité"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]