Percy Sledge : décès du chanteur de "When A Man Loves A Woman"

Percy Sledge : décès du chanteur de "When A Man Loves A Woman"©Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 15 avril

Le chanteur de soul américain est décédé mardi 14 avril à l'âge de 74 ans des suites d'un cancer du foie. Il était l'interprète du tube When A Man Loves A Woman, sorti en 1966 sur le label Atlantic.

La soul a perdu une de ses voix légendaires. Percy Sledge est décédé ce mardi dans sa maison de Bâton-Rouge, en Louisiane (Etats-Unis). Il "se battait contre un cancer du foie depuis plus d'un an", a indiqué son agent Steve Green à l'AFP, qui l'a décrit comme "un chic type dans le monde impitoyable de l'industrie du disque". Comme beaucoup de chanteurs soul de l'époque, c'est à l'église que l'Américain a commencé à chanter, avant de rejoindre le groupe de rhythm and blues The Esquires en 1965. L'année d'après, il sort en solo son premier single, When A Man Loves A Woman, qui se hisse en tête du Billboard Hot 100 aux Etats-Unis et atteint la quatrième place des charts en Grande-Bretagne. Paru sur le mythique label Atlantic Records, le titre est classé 53ème dans la liste des 500 plus grandes chansons de tous les temps par le magazine Rolling Stone. En 1987, ce slow incontournable refait surface dans les hit-parades grâce au film Platoon, qui l'a utilisé dans sa bande-son.

Même si When A Man Loves A Woman est son plus gros tube, Percy Sledge a connu d'autres succès en plaçant douze titres dans les charts américains, comme Warm and Tender Love, It Tears Me Up, Out of Left Field ou Take Time to Know Her. Dès 1970, il a mis entre parenthèse sa carrière suite à de graves problèmes de santé, le tenant loin des studios d'enregistrement et de la scène. Il reviendra finalement dans les années 90 et sera même nommé aux Grammy Awards, en 1994, pour son album Blue Night. Depuis, il menait une retraite paisible en Louisiane, auprès de sa famille.

Figure de la soul du sud des Etats-Unis, il était né à Leighton, en Alabama, au temps de la ségrégation raciale. En 2005, le soulman était entré dans le Rock and Roll Hall of Fame. Dans sa biographie, l'institution musicale explique que sa voix "mélancolique, tirant ses racines du gospel" donnait l'impression "d'entendre le Sud lui-même", en reprenant les mots du journaliste Dave Marsh.

 
0 commentaire - Percy Sledge : décès du chanteur de "When A Man Loves A Woman"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]