Paul McCartney : "J'aimais John Lennon comme un frère"

Paul McCartney : "J'aimais John Lennon comme un frère"©David Wolff, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 31 mai

A l'occasion de son concert parisien du lundi 30 mai, l'ex-Beatle s'est confié longuement au Parisien, évoquant divers sujets comme le rap ou ses liens avec Lennon.

Dans le cadre de sa tournée mondiale One on One, et ce moins d'un an après sa venue au Stade de France, Paul McCartney était de retour à Paris pour un concert unique à l'AccorHotels Arena, ce lundi 30 mai. Devant une salle logiquement au complet, la pop star de 74 ans a enchaîné près de 40 chansons en 2h45, puisant aussi bien dans le répertoire des Beatles que celui des Wings. A l'occasion de ce passage hexagonal, le musicien s'est confié au journal Le Parisien, pour lequel il est revenu sur ce qui le pousse à enchaîner ainsi les shows. "J'aime la musique, tout simplement. C'est ma vie, ma passion". Se comparant à un footballeur, il explique qu'il se produira sur scène "aussi longtemps que je le pourrai". La seule chose qui pourrait l'en empêcher, ce sont les problèmes de voix, comme ceux auxquels il a été confronté en mars dernier, "mais ça va mieux", assure-t-il au Parisien.

Décidément plutôt enclin aux confidences ces derniers temps, Paul McCartney est également revenu sur ses liens forts qui le relient à John Lennon. Sur scène, il lui a rendu hommage en interprétant Here Today, chanson écrite au lendemain de l'assassinat de son ancien complice et présente sur son album solo Tug of War (1982). "Il a été quelqu'un de spécial dans ma vie, je l'aimais beaucoup", confie Paulo, ajoutant qu'il lui manque "comme un frère". Aujourd'hui, l'artiste de 74 ans se dit chanceux d'avoir entretenu des liens si forts au sein d'un groupe. "Dans les Beatles, nous avons eu de la chance. Nous nous aimions et nous avons fait de grandes choses ensemble. Même si comme dans n'importe quelle famille, nous avions des différends, nous nous sommes aimés jusqu'au bout."

Cette nostalgie ne l'a pas empêché de s'ouvrir aux artistes contemporains, comme en témoigne sa récente collaboration avec Kanye West et Rihanna sur le single FourFiveSeconds (2015). "J'essaye de rester en contact avec la musique moderne. Bon, certaines choses me dépassent un peu (rires), mais d'autres me plaisent vraiment, comme les nouveaux Drake, Beyoncé, Jay Z... Si cela intéresse les jeunes, alors cela peut aussi m'intéresser. Cela me stimule."

 
0 commentaire - Paul McCartney : "J'aimais John Lennon comme un frère"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]