Nouvelle tête : la pop romantique de Philémon Cimon

Nouvelle tête : la pop romantique de Philémon Cimon©Lepigeon, DR
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 7 mars

Ce jeune québécois vient de sortir son troisième album, Des femmes comme des montagnes, le premier distribué en France. Un disque où se mêle pop anglaise, chanson francophone et cuivres cubains. Présentation.

"Je suis né à Cuba et j'ai grandi en Inde. Je suis allé à l'école en Espagne et j'ai pleuré en France. J'ai connu l'amour au Québec. Je suis métis." C'est ainsi que le jeune homme se présente sur la fausse biographie de son site officiel, comme un désir de s'effacer complètement derrière ses chansons. Tantôt sensibles, tantôt cyniques, ces dernières renouent avec une certaine tradition de la chanson francophone, de Brel, Brassens à Félix Leclerc. Musicalement, Philémon Cimon est plutôt adepte du métissage, puisant aussi bien dans la pop anglo-saxonne que dans les mélodies cuivrées du folklore cubain et espagnol.

Après deux premiers essais passés totalement inaperçus de ce côté-ci de l'Atlantique, le Québécois revient aujourd'hui avec un troisième LP intitulé Des femmes comme des montagnes. Un disque qu'il a co-produit avec Philippe Brault et enregistré à Cuba en compagnie de ses amis montréalais - Nicolas Basque à la guitare, David Payant à la batterie et Papacho au piano - et des musiciens cubains Conjunto Chappottín (trompette), Yami (chant), Víctor Augustín Linén Fernández (cordes).

Ce syncrétisme séduit d'emblée avec le morceau Je t'ai jeté un sort, parfait exemple de folk-pop enjouée teintée de cuivre. La voix de Philémon, androgyne, vogue entre déclaration romantique - "maintenant tu dois m'embrasser" clame-t-il sur Je t'ai jeté un sort - et murmures enfantins (Démon crié). Avec le titre Sur la ville, le jeune chanteur offre une ballade aux faux airs de calypso, tandis que le final Des morts et des autos résonnent comme un slow doo-wop mélancolique.

Bien qu'un poil alambiqué, le disque donne un coup de frais salvateur à la chanson québécoise. Avec ce troisième essai, Philémon Cimon s'impose comme un héritier transatlantique de Dominique A.

 
0 commentaire - Nouvelle tête : la pop romantique de Philémon Cimon
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]