Non, Robin Thicke n'a pas co-écrit "Blurred Lines" !

Non, Robin Thicke n'a pas co-écrit "Blurred Lines" !

Lors d'un procès pour plagiat, le chanteur a avoué avoir été sous l'emprise d'un puissant médicament et de l'alcool quand son morceau a été ...

A lire aussi

publié le 16 septembre

Lors d'un procès pour plagiat, le chanteur a avoué avoir été sous l'emprise d'un puissant médicament et de l'alcool quand son morceau a été écrit. Pharrell Williams en est l'unique auteur.

Il y a quelques mois, Robin Thicke et Prharell Williams, tous deux crédités pour l'écriture du tube "Blurred Lines", devaient faire face à des accusations de plagiat. Il leur était en effet reproché de s'être un peu trop inspirés du morceau "Got to Give It Up", de Marvin Gaye. Lors de l'audience du procès qui déroulée lundi 15 septembre à Los Angeles, confrontant les ayants droit du chanteur de soul aux deux acolytes, des révélations surprenantes ont été faites.

Robin Thicke a en effet reconnu n'être pour rien dans l'écriture de "Blurred Lines". Il a ainsi déclaré : "J'étais bien là. Apparemment, je l'ai chantée. Je devais être là. J'étais défoncé à la vicodine (puissant médicament, ndr) et à l'alcool quand je suis arrivé dans le studio [...] C'est devenu un gros succès et je voulais m'en attribuer le mérite. [...] Pharrell a écrit et composé la quasi-totalité de la chanson." Pour sa part, Pharrell Williams n'a pas nié les faits en ajoutant même que le fait de créditer un artiste pour qu'il touche des droits d'auteur était monnaie courante dans l'industrie musicale.

Lors d'une interview accordée à GQ, Robin Thicke avait expliqué que le morceau était effectivement inspiré de Marvin Gaye : "Nous étions en studio avec Pharrell et je lui ai dit qu'un de mes morceaux préférés était 'Got To Give It Up', de Marvin Gay. Il m'a répondu 'On devrait faire quelque chose dans le même genre, avec ce groove'. Puis il a commencé à jouer quelque chose et en une demie-heure nous avions un morceau."

Pharrell Williams avait quant à lui expliqué à la presse américaine : "Je suis un grand fan de Marvin Gaye, c'est le patriarche. Si vous lisez la musique, tout ce que vous avez à faire est de lire la partition. C'est complètement différent. Gaye est le roi de tous les rois, soyons clairs avec ça. Et on lui tire notre chapeau. Mais quiconque joue de la musique et la lit a juste à se mettre au piano et à jouer les deux. Une est en mineur et l'autre en majeur. Et même pas dans la même tonalité."

 
0 commentaire - Non, Robin Thicke n'a pas co-écrit "Blurred Lines" !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]