Mort de Prince : pourquoi le Club des 27 est un mythe ?

Mort de Prince : pourquoi le Club des 27 est un mythe ?©Minneapolis Star Tribune/TNS/ABACA, Abaca
A lire aussi

Roxane Mansano, publié le 29 avril

Dans le monde de la musique, le nombre 27 n'est pas anodin. Il fait en effet souvent référence au tristement célèbre Club des 27, âge auquel plusieurs légendes du rock et du blues se sont éteintes tragiquement. Cependant, un professeur en psychologie et en musique vient de démontrer que ce club relèverait plutôt du mythe et que l'âge moyen de la mort d'un artiste célèbre serait plutôt de 56 ans.

Robert Johnson, Brian Jones, Jimi Hendrix, Janis Joplin, Jim Morrison, Kurt Cobain et Amy Winehouse ont tous un point commun : ils sont morts à 27 ans et font partie du Club des 27. Y aurait-il donc un risque plus élevé pour les musiciens de perdre la vie à cet âge ? Telle une malédiction, cela semblait en tout cas être un fait établi dans la culture populaire. Mais ça, c'était avant que Dianna Theadora Kenny, professeur à l'Université de Sydney, n'analyse les décès de plus de 12 000 musiciens célèbres entre 1950 et 2014.

L'étude montre ainsi qu'avec un taux de 2,3%, 56 ans est l'âge généralement atteint par les musiciens lors de leur mort, contre 1,3% pour 27 ans. Prince, qui nous a quitté le 21 avril dernier, avait quant à lui 57 ans, l'âge avec le troisième plus haut risque de mortalité dans la base de données de Kenny. De plus, cette dernière souligne que l'espérance de vie des artistes pop est nettement plus faible que l'espérance de vie de la population générale, et cela quelle que soit l'année étudiée.

Les chercheurs ont également noté que le risque de décès pour les musiciens est plus élevé dans les jeunes années de leur vie, que pour la globalité de la population. Cela ne veut pas dire qu'il y ait un pic de mortalité à l'âge de 27 ans, mais plutôt que les artistes ont un plus grand risque de mourir prématurément que la moyenne. Une mortalité précoce généralement due à un style de vie effréné, accumulant excès d'alcool et drogues.

Alors pourquoi le Club des 27 a-t-il pris tant d'importance, alors que beaucoup d'autres musiciens, d'un autre âge, sont aussi décédés ? Apparemment, les raisons qui les différencient comprennent un talent exceptionnel, une contribution pour des innovations révolutionnaires dans leur genre musical, une douleur psychologique intense, une mort sordide alors qu'ils sont à l'apogée de leur carrière et l'immortalisation de leur personnage...


Club des 27 ou non, comme disait le personnage August Rush dans le film éponyme, "La musique est tout autour de nous, tout ce que vous avez à faire, c'est écouter."

 
0 commentaire - Mort de Prince : pourquoi le Club des 27 est un mythe ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]