Michel Polnareff "aurait pu mourir sur scène" selon son médecin

Michel Polnareff "aurait pu mourir sur scène" selon son médecin©Pauletto Francois, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 6 décembre

Après son hospitalisation en urgence ce week-end, "les nouvelles sont encourageantes" sur l'état de santé du chanteur de 72 ans, a indiqué le Dr Philippe Saliou ce lundi après-midi.

Hospitalisé samedi 3 décembre, Michel Polnareff "n'est plus entre la vie et la mort", a affirmé le docteur Philippe Siou au micro d'Europe 1. Pour ce dernier, le chanteur n'est cependant pas encore sorti d'affaires. Le médecin se donne encore 48 heures pour se prononcer sur son état et une conférence de presse aura lieu mardi 6 décembre, à 9h à l'Hôpital américain de Paris.

Une hospitalisation arrivée à temps

Si les nouvelles sont plutôt rassurantes pour l'interprète de Goodbye Marylou, c'est simplement parce qu'un diagnostic a été effectué. "Le pronostic vital est toujours engagé car c'est le propre de ce type de pathologie", a expliqué le docteur Siou au Parisien, "Mais nous avons pu le diagnostiquer assez vite. Il est sous traitement anticoagulant depuis dimanche après-midi. Il est conscient. Il peut parler. Heureusement qu'il a été pris à temps, car s'il avait donné ses deux concerts prévus vendredi et samedi, il aurait pu mourir sur scène. Il a eu chaud". Voilà des déclarations qui font froid dans le dos. Et le docteur de conclure : "C'est un accident aigu. Mais si le traitement se passe bien, il guérira et rechantera sans séquelles."

Michel Polnareff aurait-il trop tiré sur la corde ?

Neuf ans après la tournée "Ze (re)tour 2007", Michel Polnareff a effectué son grand retour sur scène en avril 2016 à Épernay. Depuis, l'artiste s'est lancé dans un tour de chant harassant, livrant une quarantaine de dates dans toute la France. Alors qu'il devait donner les deux derniers concerts de sa tournée, vendredi 2 et samedi 3 décembre, à Paris (Salle Pleyel) et Nantes (Zénith), l'Amiral a été contraint d'abandonner.

"C'est un rhume qui a mal tourné", précisait ce samedi l'attaché de presse du chanteur, "Il s'est transformé en sinusite puis en bronchite et enfin en inflammation respiratoire. Ces six derniers jours, Michel a donné 4 concerts, 4 shows de 2h15. Il était sous antibiotique depuis lundi dernier et vendredi matin, il était pris d'importants vertiges et de chute de tension".

 
4 commentaires - Michel Polnareff "aurait pu mourir sur scène" selon son médecin
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]