Michel Polnareff défend son médecin et le remercie "du fond de ses poumons"

Michel Polnareff défend son médecin et le remercie "du fond de ses poumons"©Pauletto Francois, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 13 décembre

Le chanteur a tenu à défendre le Dr Siou dans un message posté sur les réseaux sociaux, tandis que le producteur Gilbert Coullier continue d'émettre des doutes sur l'état de santé de Polnareff.

La polémique sur les raisons de l'annulation des deux derniers concerts de la tournée de Michel Polnareff se poursuit. Une enquête du JDD révélait, ce dimanche 11 décembre, que le producteur de spectacles Gilbert Coullier pourrait poursuivre le médecin qui a diagnostiqué une "embollie pulmonaire" à l'artiste. Il aurait effectivement de sérieux doutes quant à l'état de santé du chanteur, dont il a fait constater par un huissier la présence au bar de son hôtel le soir de l'annulation du concert prévu Salle Pleyel à Paris.

Des attaques "intolérables"

Lundi 12 décembre, Polnareff s'est exprimé sur les réseaux sociaux à travers une lettre ouverte pour défendre son médecin, le Dr Philippe Siou. "Je trouve absolument intolérables ces attaques quant à votre intégrité et les menaces qui l'accompagnent", écrit l'artiste. "On vous reproche visiblement de m'avoir sauvé la vie en dépistant les vraies raisons de cette incompréhensible fatigue qui m'a obligé, la mort dans l'âme, à annuler mes deux derniers concerts et d'avoir trouvé le traitement qui s'imposait." L'auteur de Goodbye Marylou termine sa lettre en remerciant le Dr Siou "du fond de (ses) poumons", lui exprimant "toute (sa) gratitude".

Le producteur s'exprime pour la première fois

Basé sur un constat d'huissier affirmant que Michel Polnareff a été vu au bar du Peninsula le soir du premier concert annulé, le point de vue du producteur de spectacles Gilbert Coullier n'a pas changé. Ce dernier remettant toujours en cause les raisons officielles de l'annulation des deux dates. Deux prestations qui pourraient lui coûter près de 500 000 euros. Ne souhaitant pas s'exprimer dans un premier temps, Gilbert Coullier est finalement sorti de son silence. "Il ne s'agit pas de reproches. Simplement des interrogations qui sont essentiellement concentrées sur l'annulation de Pleyel que Michel a décidé à 16h30 (le vendredi 2 décembre, ndlr) sans même m'en avertir, alors qu'il était au bar de l'hôtel Peninsula", a expliqué le producteur dans les colonnes du Parisien.

Ce dernier demande simplement l'accès au dossier médical de Michel Polnareff, se défendant d'être procédurier et expliquant vouloir résoudre l'éventuel litige sans passer par la case justice. "Si le dossier médical confirme que l'état de santé de l'artiste ne lui permettait pas d'assurer ces spectacles, nous assumerons les coûts de ces annulations en lieu et place de l'assurance. Soit 450 000 €", assure Gilbert Coullier. Selon lui, le chanteur "n'a jamais été emballé pour aller à Pleyel". Il lui reproche, par ailleurs, un succès mitigé de la tournée à cause de la "non sortie" de son album.

 
0 commentaire - Michel Polnareff défend son médecin et le remercie "du fond de ses poumons"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]