Matmatah se reforme après 9 ans d'absence

Matmatah se reforme après 9 ans d'absence©Soussan Greg, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 26 septembre

Le groupe de rock made in Bretagne a annoncé son retour sur les réseaux sociaux et donne rendez-vous à son public le 2 mars 2017 à l'Olympia.

Voilà une nouvelle qui va faire du bruit dans Landerneau : Matmatah a annoncé son grand retour après neuf ans d'absence. C'est par l'intermédiaire d'un teaser vidéo posté vendredi 23 septembre sur Facebook et Twitter que le groupe originaire de Brest a annoncé la nouvelle. Sur quelques notes de musique mystérieuses, des lettres voltigent sur un fond noir, formant le nom "Matmatah", avant que l'inscription "à l'Olympia, 2 mars 2017" n'apparaîsse en bas de l'écran. Pour accompagner cette vidéo, le groupe a simplement écrit le message laconique "on se revoit bientôt ?", suscitant de très nombreuses réactions positives de la part de ses fans.

Une reformation éphémère ?

Le 6 novembre 2007, après treize ans d'existence, Matmatah annonçait dans un communiqué sa séparation par consentement mutuel, pour se consacrer à des projets plus personnels. Quelques mois plus tard, le groupe publiait un ultime single, Bande à part, et remontait sur scène le temps de quelques concerts d'adieux, dont un à l'occasion des Vieilles Charrues. À part le concert du 2 mars 2017 à l'Olympia, aucune autre date n'a pour l'instant été annoncée. Mais les Brestois ont assuré dans les colonnes du journal Le Télégramme qu'il y aurait d'autres concerts, "plus à l'ouest et à Brest, forcément".

S'il est trop tôt pour parler d'une éventuelle tournée, le groupe se verrait bien publier de nouveaux morceaux. "C'est sûr, on ne revient pas pour faire du vieux... Faire des jubilés n'a jamais été le style de la maison", a confié le chanteur Tristan Nihouarn. Autrement dit, si les fans répondent présents, le groupe pourrait inscrire son retour dans la durée. À noter l'arrivée d'un nouveau guitariste, Emmanuel Baroux, à la place de Cédric Floc'h.

Chouchen, moutons et rock bretonnant

Fondé à Brest en 1995 par Tristan Nihouarn (Stan), Cédric Floc'h (Sammy), Jean-François Paillard (Fañch) et Éric Digaire (Éric), Matmatah a connu le succès en 1997 avec son premier single Lambé An Dro et son leitmotiv "Viens donc faire un tour à Lambé". Une invitation à la fête façon Bretagne, avec du "chouchen à volonté" et de la "beuh à partager". En guise de face B, le groupe réitère le modèle répétitif avec Les moutons, un chant breton populaire basé sur des rimes en "laino" et un air de danse plinn (une danse traditionnelle bretonne).

En 1998, le groupe sort son premier album, "La Ouache", qui s'écoule à plus de 800 000 exemplaires, notamment grâce aux tubes Lambé An Dro, Emma et l'Apologie. Les autres albums du groupe - "Rebelote" (2001), "Archie Kramer" (2004) et "La Cerise" (2007) -, moins marqués par le rock bretonnant, ne renoueront pas avec le succès du premier. En juin 2015, Matmatah fêtait ses 20 ans avec un double best-of comprenant un titre inédit.

 
1 commentaire - Matmatah se reforme après 9 ans d'absence
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]