Mariah Carey estime avoir été "victime de calomnie" après son bide du nouvel an

Mariah Carey estime avoir été "victime de calomnie" après son bide du nouvel an©UPI/ABACA, Abaca
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 22 février

Quelques semaines après son bide du nouvel an à Times Square, Mariah Carey s'est à nouveau exprimée sur le sujet auprès de l'Associated Press, et a affirmé avoir été "victime de calomnie".

"Humiliée" après son concert raté à Times Square le 31 décembre 2016, Mariah Carey avait promis de s'exprimer "en temps voulu", histoire de digérer ce bide en direct devant des millions de téléspectateurs. Interrogée par l'Associated Press à propos de sa nouvelle romance avec son danseur Bryan Tanaka, la diva en a profité pour glisser quelques remarques à propos de cette fameuse soirée qui a fait les choux-gras des médias.

"Énervée que les gens ne comprennent pas"

Le lendemain de la performance désastreuse de la diva, sa manageuse, Stella Bulochnikov révélait que la société de production en charge de l'événement était au courant de ses problèmes techniques bien avant son entrée en scène. "Ils m'ont dit qu'ils voulaient faire le buzz coûte que coûte", avait-elle alors confié au site Entertainment Weekly. Remise de ses émotions, Mariah Carey s'est à son tour exprimée sur l'un des moments les plus gênants de sa carrière, assurant toutefois qu'elle ne voulait pas en faire "tout un plat".

"Je n'en fais pas tout un plat de cette histoire du nouvel an, je veux dire, forcément j'étais énervée que les gens ne comprennent pas. Vous imaginez, vous n'avez plus d'oreillettes donc vous ne pouvez plus entendre la musique. Comment voulez-vous chanter ?", a-t-elle raconté à l'Associated Press, soulignant au passage que "Le micro était foutu aussi". "Je ne pouvais pas chanter et tout ce que j'entendais c'est le bruit de la foule en délire et un fond musical à la traîne derrière moi. Mais ce n'est rien, tant que ça n'a gâché les vacances de personne d'autre", a-t-elle ajouté.

Mariah Carey aussi a le droit d'être une victime

Toutefois, Mariah Carey a tenu à dénoncer un certain acharnement médiatique de la part des magazines people, qui s'étaient empressés de relayer sa prestation ratée avec des commentaires peu glorieux. "On dirait que je suis la seule artiste qui doit toujours faire cinq millions de come-backs, a-t-elle conclut. Les règles sont différentes pour moi, je ne sais pas pourquoi, mais je n'ai pas le droit d'être victime de calomnie dans cette situation". Mais la chanteuse semble déjà être passée à autre chose, puisqu'elle prépare actuellement plusieurs singles qu'elle compte sortir successivement, avant l'arrivée d'un prochain album.

 
1 commentaire - Mariah Carey estime avoir été "victime de calomnie" après son bide du nouvel an
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]