Magic, la "revue pop moderne" annonce son retour en kiosque pour 2017

Magic, la "revue pop moderne" annonce son retour en kiosque pour 2017©Pascal Blua, DR
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 26 août

Disparu en mai dernier, le magazine musical renaît de ses cendres et prévoit son retour en kiosque pour janvier 2017, avec un nouveau rédacteur en chef.

Le 9 mai dernier, le magazine Magic annonçait la triste nouvelle de sa disparition après 201 numéros et 21 ans consacrés à la pop indépendante. En cause ? Des "difficultés économiques" relatives à l'ensemble du secteur de la presse. N'ayant pu trouver de repreneurs, la "revue pop moderne" - puisque c'est ainsi qu'elle s'est autoproclamée - avait dû mettre un terme à sa parution. Une disparition qui ne durera finalement que quelques mois, puisque la revue vient d'annoncer son retour pour le mois de janvier, dans un communiqué de presse accompagné d'une couverture fictive reprenant la pochette de l'album "Movement" (1981) de New Order, une des marottes de la rédaction.

Pour son retour, Magic fera peau neuve

Ce retour en kiosque sera synonyme de refonte du magazine, avec une nouvelle équipe et une nouvelle formule. Depuis le mois de juillet, le titre appartient à Luc Broussy, directeur de la société EHPA Presse Conseil & Formation, qui édite des journaux spécialisés dans le secteur médico-social, tel que Le Mensuel des maisons de retraite. Quel rapport avec la pop moderne ? Aucun a priori, sauf que Luc Broussy est également passionné de musique et lecteur assidu de Magic depuis sa création en 1995. Pour succéder à Franck Vergeade, rédacteur en chef depuis février 2000, c'est le journaliste Vincent Théval (la voix de l'émission Label Pop sur France Musique) qui prendra le relai. Un nom bien connu des lecteurs puisqu'il collabore à la revue pop moderne depuis quatorze ans. Si une bonne partie des pigistes historiques répondront présents, de nouvelles plumes en provenance des Inrocks, de Télérama ou de Slate feront également partie de l'aventure.

Pour sa renaissance, Magic se donne une double mission : "Innover sans se pervertir ; élargir son audience sans devenir mainstream", précise le communiqué. Pour cela, le magazine - qui deviendra bimestriel - devrait s'ouvrir à des genres musicaux différents, traiter de grands dossiers et revenir sur des thèmes qui ont fait l'histoire de la pop. Le tout en gardant un oeil sur l'actualité en continuant de publier l'imposant cahier de chroniques qui a fait son identité.

Une troisième résurrection

Lancé en février 1991 à Saint-Malo, à l'occasion de la première édition du festival La Route du Rock, le fanzine Magic Mushroom est rapidement devenu culte auprès des fans de musique pop. Petit frère des Inrockuptibles, le titre a profité du passage en hebdomadaire de son aîné en 1995 pour tenter l'aventure en kiosque. Rebaptisé Magic! - puis, plus tard, magic, revue pop moderne -, le magazine alors dirigé par Christophe Basterra a fait sa première Une sur Elastica. Il couvrira pendant plusieurs années un large spectre de la pop au sens anglo-saxon du terme, flairant les tendances underground avant la plupart de ses confrères, de la britpop à la french touch en passant par la nouvelle scène française. À sa disparition annoncée en mai dernier, Etienne Daho a décrit Magic comme "une bible et une alternative solide face au mainstream, à l'inculture ambiante et au mercantilisme".

 
0 commentaire - Magic, la "revue pop moderne" annonce son retour en kiosque pour 2017
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]