M.I.A. dévoile le single politique P.O.W.A.

M.I.A. dévoile le single politique P.O.W.A.©Lise Tuillier / Bestimage, BestImage
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 9 février

Quelques mois après la sortie de son dernier album "A.I.M", M.I.A vient de dévoiler un titre inédit qui tape sur Donald Trump et sa politique anti-immigration.

Alors qu'elle avait affirmé il y a quelques mois son envie de "faire d'autres choses, de prendre du recul et de prendre un peu de temps" pour elle, M.I.A n'a pas pu s'empêcher de sortir un nouveau morceau. Comme beaucoup d'artistes atterrés par l'arrivée de Donald Trump au pouvoir, la chanteuse a voulu mettre en musique son refus d'adhérer à la politique du Républicain. Elle vient de dévoiler un tout nouveau titre, P.O.W.A. (argot pour "power"), accompagné de son clip vidéo, dans lequel elle dénonce les lois anti-immigration que Trump essaye d'imposer aux États-Unis.

Une attaque aux dirigeants

M.I.A nous avait déjà habitués aux coups de gueules politiques, notamment dans le clip controversé de Borders, où elle était entourée de milliers de migrants tentant d'accéder aux portes de l'Europe en escaladant grillages et barbelés. Cette fois, la chanteuse s'est directement attaquée à la première puissance mondiale dans son nouveau single P.O.W.A., en réponse à la polémique anti-immigration de Donald Trump.

Le clip, réalisé par la chanteuse elle-même et filmé dans un paysage désertique, met en scène une colonne humaine de danseurs, liés les uns aux autres devant un mur rouge. Une référence directe au mur entre les États-Unis et le Mexique que Donald Trump aimerait construire. "Je ne suis pas Osama (Ben Laden)/ ni un fermier de Monsanto/ Je ne bois pas de soda/ Je crois au karma/ Ils essayent de m'empêcher de parler/ Mais j'ai encore le pouvoir", chante-t-elle avec nonchalance sur une instru désarticulée et mystique, comme elle aime souvent en produire. "Les frimeurs avec leurs attaché-cases/ Ils ont intérêt à ne pas nous liquider/ Ils devraient nous confronter", poursuit-elle, traitant au passage les costumes-cravates au pouvoir de "fascistes" et de "racistes".

Les popstars égratignées

Mais M.I.A en profite également pour adresser un petit taquet aux popstars américaines, qui visiblement ne s'engagent pas assez à son goût et à qui elle refuse d'être comparée. "Je ne suis pas Rihanna/ Je ne suis pas Madonna/ Je ne suis pas Mariah (Carey), ni Ariana (Grande)/ Je suis dans ce monde pour faire le bordel", clame-t-elle, ajoutant que "la vraie spice girl, le girl power bouillant", c'était elle. Quelque chose nous dit que M.I.A n'est pas prête de lâcher son micro de sitôt.

 
1 commentaire - M.I.A. dévoile le single politique P.O.W.A.
  • avatar
    amourfrance -

    je l ai écouter mais la je suis un peu perplexe sur le résultat belle personne paroles trés belle mais pour l eurovision je pense qu il y a erreur

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]