LP : "Lost On You", l'album de la révélation ?

LP : "Lost On You", l'album de la révélation ?©Michael Comte/Elektra, DR
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 19 décembre

Avec sa ballade déchirante, Lost On You, LP a réussi à séduire le public français près de quinze ans après ses débuts aux États-Unis. Avec un quatrième album qui vient de sortir, la chanteuse est l'une des nouvelles figures pop rock sur laquelle il faudra compter en 2017.

De son vrai nom, Laura Pergolizzi (d'où le surnom "LP"), la chanteuse au look androgyne n'en est pas à son premier coup d'essai. Annoncée comme l'artiste révélation de cette fin d'année en France, LP a déjà sorti trois albums chez elle, aux États-Unis, et écrit pour les plus grands (Cher, Christina Aguilera, Rihanna, Backstreet Boys). Restée dans l'ombre malgré toutes ces tentatives, c'est avec son troisième EP, "Death Valley", sorti en 2016, que la jeune femme réussit à capter l'attention. Sur le disque, cinq chansons à fleur de peau, dont le déchirant Lost On You, qui va la propulser à la première place du top iTunes en quelques semaines. Le clip vidéo culmine d'ailleurs aujourd'hui à plus de 57 millions de vues sur YouTube. Alors que son quatrième album "Lost On You" est dans les bacs depuis le 9 décembre, que vaut ce disque qui s'annonce déjà comme le carton de cette fin d'année 2016 ?

Une mise à nu complète

Avec sa voix singulière, à la fois écorchée et vibrante (qui n'est pas sans rappeler celle d'un certain Asaf Avidan), LP intrigue. Auteure, compositrice et interprète depuis l'âge de ses 18 ans pour rendre hommage à sa mère décédée qui voulait qu'elle deviennent "cantatrice", la chanteuse a une véritable histoire à raconter et n'hésite pas à se mettre à nu dans ses textes. Au point d'être comparée au mythique Bob Dylan par le magazine Vogue américain. Rien que ça. Aujourd'hui âgée de 35 ans, LP continue d'exorciser ses démons et raconte ses fêlures de femmes. Ouvertement homosexuelle, la chanson-titre Lost On You aborde sa rupture avec sa petite amie de l'époque. "C'est une chanson de supplice et j'avais vraiment l'impression d'être incomprise. Cette personne n'a pas réellement compris ce par quoi je passais", confiait-elle récemment à NRJ. Un épisode particulièrement difficile à vivre pour la chanteuse, qui lui a toutefois donné les clés pour écrire un album intense et plutôt honnête.

Des mélodies réussies

Cette émotion, LP a réussi à l'insuffler à la plupart des mélodies. Au total, dix pistes parfaitement calibrées, entre pop rock efficace (le riff de No Witness plairait particulièrement aux Black Keys), morceaux mélancoliques et bouleversants (Lost On You, Tightrope) et grosses machines pop à la Coldplay (Up Against Me, Into the Wild, Strange). LP se paye même le luxe de nous rappeler Patti Smith - l'une de ses idoles - sur le titre Death Valley, dans lequel elle nous emmène en road trip façon "Thelma et Louise". Mention spéciale pour la chanson qui ouvre l'album, Muddy Waters, un morceau envoûtant à tout point de vue. Véritable caméléon, les choix de LP sont audacieux et devrait lui ouvrir les portes du succès, si longtemps restées fermées.

 
0 commentaire - LP : "Lost On You", l'album de la révélation ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]