Lou Doillon accuse Beyoncé et Nicki Minaj de faire du mal au féminisme

Lou Doillon accuse Beyoncé et Nicki Minaj de faire du mal au féminisme©Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 20 juillet

Alors qu'elle reviendra en octobre avec un deuxième album, la chanteuse a profité d'une interview accordée au journal espagnol El País pour fustiger l'image que renvoient des artistes féminines comme Beyoncé ou Nicki Minaj.

"Ma grand-mère a lutté pour autre chose que le droit de craner en string" : tel est l'uppercut qu'a envoyé Lou Doillon à Nicki Minaj et Kim Kardashian, dans une interview accordée à El País. La chanteuse, qui reviendra en octobre avec un nouvel album et une tournée française, a profité de cet entretien pour s'exprimer sur l'attitude régressive de certaines pop stars. Selon elle, sous couvert de féminisme, certaines artistes dégradent leur image pensant jouer les femmes libres, alors qu'il n'en est rien. "Les femmes, nous devons avancer avec prudence pour ne pas perdre de terrain. C'est pour ça que quand je vois Nicki Minaj et Kim Kardashian, je suis scandalisée", confesse l'interprète d'ICU qui déplore "une espèce de syndrome de Stockholm". "Comme les mecs ne nous tapent plus sur le cul, nous nous le faisons nous-même. Comme personne ne nous appelle 'chienne', nous nous appelons comme ça entre nous", analyse la chanteuse.

L'exemple de Beyoncé reste le plus déplorable selon Lou Doillon, car l'icône américaine "chante des chansons écrites pour des hommes et qui répondent à un fantasme masculin". "Quand je vois Beyoncé chanter nue sous la douche, suppliant son mari, ivre, de la tirer, je me dis : 'On assiste à une catastrophe'. Et par-dessus tout, on me dit que je n'ai rien compris, que c'est une vraie féministe parce que dans ses concerts il y a un énorme écran qui le dit. C'est dangereux de croire que c'est cool", poursuit la Française, qui regrette que tout le monde prenne cela à la légère et soit "cynique et ironique".

L'actrice et chanteuse, fière de son statut de femme émancipée, tempère en expliquant que la situation actuelle est tout de même mieux qu'auparavant pour les femmes. "Quand on pense à Jane Birkin ou Françoise Hardy, on les considère comme des femmes libérées. En réalité, elles ne l'étaient pas, elles le faisaient seulement paraître. Hardy dit que sans Jacques Dutronc elle n'aurait été rien dans la vie et ma mère dit qu'elle doit tout à Serge Gainsbourg. Dans les deux cas, c'est faux. Je pense que ma génération est la première à être vraiment libre", explique-t-elle au quotidien espagnol.

Trois ans après la sortie de Places, produit par Etienne Daho, Lou Doillon livrera en octobre un successeur au titre encore inconnu. Cette fois-ci, la Française a fait appel au producteur Taylor Kirk (Timber Timbre), expliquant avoir voulu rester fidèle à un son "épuré". En mai dernier, la chanteuse annonçait sur Facebook qu'une tournée d'automne serait lancée à Antibes le 23 octobre, avec pas moins de trente concerts programmés jusqu'à mi-décembre, dont un passage le 8 décembre, au Casino de Paris.

 
0 commentaire - Lou Doillon accuse Beyoncé et Nicki Minaj de faire du mal au féminisme
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]