London Grammar : rencontre ratée avec The National

London Grammar : rencontre ratée avec The National

Si London Grammar a toujours rêvé de travailler avec The National, il semblerait que leur rencontre ait compromis cette possibilité.

A lire aussi

publié le 30 avril

Si London Grammar a toujours rêvé de travailler avec The National, il semblerait que leur rencontre ait compromis cette possibilité.

London Grammar n'a jamais caché son admiration pour The National. au point de révéler au site anglais Gigwise qu'une collaboration serait plus que bienvenue. Seulement, lors d'une nouvelle interview avec Gigwise, le groupe a expliqué qu'il avait enfin rencontré ses idoles... et qu'il a au passage fortement compromis ses chances de les revoir. Le guitariste Dan Rothman et la chanteuse Hannah Reid ont ainsi conté leur rencontre avec le leader de The National, Matt Berninger : "Nous l'avons suffisamment effrayé pour qu'il ne veuille jamais travailler avec nous. C'était vraiment bizarre. On leur avait soigneusement préparé une carte, car nous sommes de vrais fans. On pensait que ce serait sympa. [...] ça disait 'nous n'aurions pas écrit 'If You Wait' sans vous'. Je (Hannah Reid, nrd) suis allée dans leur loge et je lui ai donnée. Il m'a répondu 'oh merci, je l'ouvrirai tout à l'heure'."

Hannah Reid explique ensuite qu'elle est retournée voir le groupe sans rien avoir à lui dire : "Je suis allé les voir une seconde fois alors que je n'avais rien à leur dire et j'ai un peu dépassé les bornes. Il m'ont alors fait 'oh, on doit y aller'. Mais ils étaient vraiment sympa." Dan Rothman a alors expliqué qu'ils partageaient le même genre d'attitude : ''pour un groupe qui est censé être le plus dépressif qui soit, il est plutôt sympa. Je sais qu'on est censés être dépressifs aussi, mais eux aussi et ils étaient juste très sympa."

 
0 commentaire - London Grammar : rencontre ratée avec The National
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]